Maroc: Une centaine de jeunes Marocains participent à l'Innovation Camp virtuel

21 Septembre 2020

Plus d'une centaine de jeunes, issus de tout le Maroc, ont participé à l'Innovation Camp virtuel, organisé, récemment, par INJAZ Al-Maghrib et sponsorisé par Boeing, indique INJAZ Al-Maghrib dans un communiqué. Innovation Camp est l'un des programmes phares d'INJAZ AlMaghrib, développé par Junior Achievement Worldwide, leader mondial de l'éducation à l'entrepreneuriat.

Destiné à des jeunes scolarisés à l'université, le programme les invite à réfléchir à des problématiques proposées par des entreprises mécènes nationales ou internationales, et à répondre par des solutions innovantes et concrètes, rapporte la MAP. Le Camp se déroule sous forme de concours devant un jury qui évalue la qualité des rendus puis récompense l'équipe gagnante.

Lors de cet I-Camp virtuel, le défi posé par Boeing aux étudiants consiste à répondre à la question suivante "Comment vendre un avion à une compagnie aérienne ?", relève la même source, précisant que trois équipes seront en compétition sur une plateforme en ligne et seront évaluées par un jury de haut niveau constitué de cadres supérieurs de Boeing, partenaire stratégique d'INJAZ Al-Arab et d'INJAZ Al-Maghrib depuis 2015 qui place le développement des compétences des jeunes au cœur de son engagement dans la région MENA. Les deux programmes que Boeing soutient, le Programme Entreprise (Company Program) et Innovation Camp, ont permis de former plus de 21.500 jeunes à l'échelle nationale depuis le début du partenariat avec INJAZ Al-Maghrib, il y a maintenant cinq ans, ajoute le communiqué.

Cette année, 159 juniors entreprises ont été créées dans plus de vingt villes et ont participé à des compétitions. Dix-sept juniors entreprises ont remporté les compétitions régionales et participeront à la Compétition nationale virtuelle prévue le 9 octobre 2020. Trois de ces mêmes juniors entreprises ont participé à l'ICamp de septembre pour concourir au prix de l'innovation remis chaque année par Boeing. "Boeing est fier de soutenir l'employabilité des jeunes et plus largement l'entrepreneuriat au Maroc, à travers son partenariat de longue durée avec INJAZ Al-Maghrib.

Cette Association défend les valeurs d'excellence opérationnelle, d'innovation et de citoyenneté qui sont chères au groupe Boeing", a déclaré Ihssane Mounir, vice-président senior des ventes commerciales et du marketing de Boeing cité par le communiqué. En 2021, le partenariat avec Boeing aura pour objectifs de contribuer au renforcement de compétences clés, personnelles et professionnelles, des jeunes Marocains, de favoriser l'employabilité des étudiants dans les universités publiques, de contribuer au développement de la pensée critique et la créativité des étudiants, et enfin d'accompagner des groupes de jeunes dans la création de leur junior entreprise.

Membre du réseau Junior Achievement Worldwide, INJAZ AlMaghrib est une association reconnue d'utilité publique créée en 2007 à l'initiative du groupe Al MADA. Elle a pour mission de développer les compétences entrepreneuriales des jeunes grâce à l'implication de l'entreprise dans l'enseignement public. INJAZ Al-Maghrib adapte au contexte marocain des programmes de Junior Achievement Worldwide, leader mondial en matière de formation à l'entrepreneuriat depuis 1919. Programmes qui, depuis le renouvellement de la signature de la convention de partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de la Recherche scientifique, de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, le 11 mai 2018, sont désormais inscrits dans les curricula des jeunes notamment pour les programmes Notre Commune (Jamaati) ciblant le primaire, et le Company Program qui est déployé auprès des lycéens et étudiants.

Grâce à des activités concrètes et variées, guidées par les cadres d'entreprise bénévoles tout au long de la formation, les jeunes développent une meilleure compréhension de l'entreprise et du tissu économique. Ils apprennent à faire preuve d'initiatives et à travailler en équipe, à renforcer leurs compétences entrepreneuriales mais aussi managériales grâce à la méthode de l'apprentissage par l'action "learning by doing". Au 30 juin 2020, INJAZ Al-Maghrib aura formé plus de 150.000 jeunes à l'entrepreneuriat dans plus de 20 villes à travers le Royaume et une dizaine de zones rurales. INJAZ Al-Maghrib déploie 10 programmes de formation du primaire à l'université et au-delà, avec le programme Smart Start de pré-incubation des porteurs de projets et le programme Cooper Up destiné aux coopératives

Hausse des souscriptions sur le MAVT à fin juillet

Les souscriptions effectuées sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor (MAVT) se sont établies à fin juillet 2020 à près de 95,1 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 39,1% par rapport à la même période un an auparavant, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration.

Cette hausse a concerné principalement les maturités à court terme avec des levées qui ont atteint 44,7 MMDH contre 10,8 MMDH, soit 47% du total contre 15,8% un an auparavant, précise la DTFE dans sa note de conjoncture du mois de septembre 2020, rapporte la MAP. Et de faire observer que le financement du Trésor sur le marché domestique à fin juillet 2020 s'est effectué dans "des conditions satisfaisantes", et ce malgré la situation exceptionnelle induite par la crise sanitaire. Le volume souscrit au titre des maturités moyennes a connu une progression de 2,9 MMDH ou 15,7% par rapport au niveau enregistré à fin juillet 2019, pour se situer à 21,8 MMDH (23% des levées contre 27,6% un an auparavant), relève la DTFE, ajoutant que les souscriptions au titre des maturités longues ont marqué un repli de 10,1 MMDH, soit 26,1% pour se situer à 28,6 MMDH (30% des levées contre 56,6% il y a un an).

Compte tenu de la baisse de 1,9 MMDH (3,4%) des remboursements qui ont atteint 52,9 MMDH, l'encours de la dette intérieure du Trésor s'est établi à 627,6 MMDH à fin juillet 2020, en hausse de 41,9 MMDH ou 7,2% par rapport à fin 2019 contre +10,2 MMDH, soit +1,8% un an auparavant, note la même source. Par terme, cet encours est dominé par le long terme à hauteur de 62,3% contre 63,7% un an auparavant, suivi par les maturités à moyen terme (24,1% contre 25,1%) et celles à court terme (13,6% contre 11,2%).

En matière de gestion active de la dette intérieure et en vue de réajuster son profil, la note relève par ailleurs que le Trésor a procédé à des opérations de rachat et d'échange de bons portant sur un montant global de 16,6 MMDH à fin juillet 2020 contre 30 MMDH un an auparavant. La DTFE note également que la situation des emprunts extérieurs du Trésor a dégagé un flux net positif (tirages - amortissements) de 10,7 MMDH à fin juillet 2020 contre 5,4 MMDH durant la même période un an auparavant.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.