Afrique: Les prétendants au titre ne lâchent plus rien

21 Septembre 2020

Les résultats des matches de la mise à jour de la 24ème manche de la Botola ProD1 de football, dontles débats ont eu lieu en fin de semaine, ont été taillés sur mesure en faveur des prétendants au titre, le Raja, le WAC et la RSB.

Alors qu'en bas du tableau,s'il y a un mal barré en droit de se targuer de sa parfaite opération, c'est bel et bien l'IRT qui, pour la première fois, a pu troquer l'avant dernière place contre un treizième poste qui pourrait lui être salvateur. En accueillant samedi au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca une formation du DHJ décimée par des absences de marque au niveau de la défense, leRaja ne s'est pas fait prier pour saisir à fond ses chances et s'imposer sur le score convaincant de 3 à 1. D'ailleurs, les locaux n'ont pas tardé à débloquer la situation par l'entremise de Soufiane Rahimi (3è), avant que l'ex-Tétouanais Mohamed Mekaazi ne double la mise et ouvre son compteur buts sous les couleurs des Verts(39è). Et comme dit l'adage «jamais deux sans trois», c'était au tour du capitaine Moutawali de corser l'addition sur penalty transformé à la 53ème minute.

Les Jdidis ont pu tout de même sauver l'honneur au temps additionnel, également sur tir au but botté par Mehdi Karnass. Cette quatorzième victoire de la saison a permis aux Rajaouis de retrouver sur le champ leur pole position (48 pts) qu'ils avaient cédée l'espace d'une petite heure aux Wydadis tombeurs, également samedi en déplacement, de la Renaissance de Zemamra (1-2). Ce fut une confrontation où chacun des deux protagonistes n'avait pas droit à l'erreur. Pourla RCAZ, l'enjeu est de fuirla zone de turbulences, alors que pour le WAC, il s'agissait de mettre davantage de pression sur le rival rajaoui.

Une opposition démarrée sur les chapeaux de roues avec des Rouges mieux appliqués et beaucoup plus entreprenants, parvenant à trouverle chemin desfilets parleurmeilleur élément Ismaïl El Haddad (8è). Mais ce n'était que partie remise, puisque leslocaux ontrecollé au score à l'heure de jeu grâce à une réalisation d'Issam Benbouabdellahi et avaient même la possibilité de prendre l'avantage si le vétéran de la Botola, Abdessamad Lambraki, n'avait pas raté un penalty suite à une «faute-cadeau » de Badr Gadarine, bien parti, au vu de ses prestations, pour retrouver de nouveau le banc de touche.

Les Casablancais ont eu chaud, mais ils ont réussi à renverser la donne, scellant le sort de cette partie à une minute de la fin du temps réglementaire sur penalty tiré calmement par Yahya Jabrane. Il s'agit de la deuxième victoire de rang pour leWydad de Miguel Angel Gamondi, désormais dauphin avec 47 points, alors que les choses se sont compliquées davantage pour la Renaissance de Zemamra qui pointe au 14ème rang avec un maigre butin de 25 points.

Soit une longueur de retard sur l'IRT vainqueur au stade d'Oued Zem du RBM, bon dernier (11 pts) et qui a fait ses adieux à la cour des grands. Si les Tangérois peinent à la maison en y étant accrochés deux fois par la RSB et l'ASFAR, en se produisantloin de leurs bases, ils parviennent, depuis leur retour à la compétition, à forcer de probants résultats. Après le Raja et l'OCK, ils ajoutent à leur tableau de chasse l'équipe mellalie, se contentant du strict minimum, une victoire par 1 à 0, but signé Mehdi Khallati à la 35ème minute.

L'IRT peut pousser un grand ouf de soulagement, contrairement à l'OCK qui s'est enlisé davantage après sa défaite samedi à domicile contre la RSB par 1 à 0, but de Mohamed Aziz sur penalty (36è). D'une déconvenue à l'autre, les Khouribguis ont récolté ce qu'ils ont semé, une place d'avant dernier avec 24 points, tandis que les Berkanis, qui restaient sur une série de matches nuls, ont pu renouer avec le succès, occupant la troisième marche du podium avec un total de 44 points.

A La Une: Afrique

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.