Algérie: La constitutionnalisation du rôle de la société civile, un appui solide au mouvement associatif

Mostaganem — Le Conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane, a affirmé lundi à Mostaganem que "la constitutionnalisation du rôle de la société civile et de la démocratie participative appuiera fortement le mouvement associatif dans la gestion des affaires publiques lors de l'élaboration de nouvelles lois".

M.Berramadane a souligné, lors d'une rencontre consultative ayant réuni différents acteurs de la société civile locale, que l'approbation du peuple algérien, qui est maître de la décision, de la nouvelle Constitution lors du référendum du 1er novembre prochain, "permettra de réviser l'ensemble des lois afin mettre en place de nouveaux mécanismes offrant à la société civile et au mouvement associatif le droit de participation effective, réelle et consultative".

Et de poursuivre : "Cette conviction sera concrétisée à travers une stratégie nationale, à même de promouvoir et d'accompagner la société civile, qui a fait montre d'une volonté solide durant la crise du coronavirus, et former le mouvement associatif pour jouer son rôle de manière professionnelle, passant d'un travail classique et occasionnel à un travail réel et institutionnel, et rétablissant la confiance entre elle et les citoyens ainsi qu'entre les citoyens et les institutions de l'Etat".

"Dans le cadre de cette stratégie, une plateforme numérique comportant une carte interactive de toutes les associations activant au niveau national sera créée, avec la possibilité d'y accéder et de communiquer les messages et les activités, à travers des photos et des vidéos pour mettre exergue le travail de terrain au niveau des quartiers et des communes, et mettre en place, également, une passerelle virtuelle pour se connaître, coopérer et échanger les expériences entre la société civile à l'intérieur du pays et le mouvement associatif de la communauté algérienne établie à l'étranger", a ajouté M. Berramdane.

Quant aux interventions des participants à la rencontre, elles se sont principalement axées sur la nécessité de restaurer la confiance entre la société civile et l'administration locale, de réviser la loi sur les associations, ainsi que l'octroie de différentes aides (financières et autres) aux associations.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.