Cameroun: L'opposition camerounaise appelle à des manifestations

(archive) Les régions anglophones du Cameroun en proie aux conflits
21 Septembre 2020

Maurice Kamto ainsi que d'autres personnalités de l'opposition appellent "les Camerounais à descendre dans la rue" pour exiger un cessez-le-feu dans les régions anglophones.

Au Cameroun, Maurice Kamto, le principal opposant au régime du président Paul Biya, ainsi que d'autres personnalités de l'opposition appellent "les Camerounais à descendre dans la rue" pour exiger un cessez-le-feu dans les régions anglophones. Selon Maurice Kamto, le pouvoir de Yaoundé doit demander aux forces armées et de sécurité de suspendre leurs opérations afin de donner une chance aux négociations entre les sécessionnistes et le pouvoir de Yaoundé. Cliquez sur l'image ci-dessous pour écouter Maurice Kamto.

Maurice Kamto qui était officiellement arrivé deuxième à la présidentielle de 2018, avait été arrêté en janvier 2019 à l'issue d'une marche contestant le résultat du scrutin. Il avait été libéré par M. Biya neuf mois plus tard, après une forte mobilisation internationale.

Fin août, l'opposant avait menacé d'organiser des manifestations si le président Biya, au pouvoir depuis 1982, organisait des élections régionales, réclamant notamment que le conflit indépendantiste dans les zones anglophones soit réglé.

Dans les deux régions à majorité anglophone du Cameroun, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, l'armée affronte des indépendantistes depuis 2017, et les deux camps sont accusés d'exactions contre des civils.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.