Afrique: Novartis et Africa Medical Supplies Platform (AMSP) scellent un nouveau partenariat pour faciliter l'approvisionnement

21 Septembre 2020

Novartis et Africa Medical Supplies Platform (AMSP) ont mis en place un nouveau partenariat pour faciliter l'approvisionnement en médicament et lutter contre la pandémie du COVID-19.

Ce partenariat vise à répondre aux difficultés d'approvisionnement dans les États membres de l'Union africaine (UA) et porte sur un portefeuille de 15 médicaments où on a intégré les produits médicaux approuvés de fournisseurs agréés afin d'assurer un accès rapide et abordable pour répondre dans l'urgence à la pandémie du COVID-19. Lire le communiqué ci-dessous.

Bâle, Suisse, 1er septembre 2020 - Novartis et l'Union Africaine (UA) via AMSP, ont annoncé un nouveau partenariat pour faciliter la fourniture de médicaments relevant du portefeuille de Novartis dédié aux pandémies « Pandemic Response Portfolio » auprès des États membres de l'UA et de la Communauté caribéenne (CARICOM).

L'AMSP permet un accès immédiat des gouvernements et des hôpitaux à des fournisseurs agréés, et facilite l'achat et l'approvisionnement d'équipements médicaux certifiés, fabriqués en Afrique et dans le monde entier, essentiels à la prise en charge de la pandémie du COVID-19.

Elle a été développée sous la direction de l'Envoyé Spécial de l'UA, Strive Masiyiwa et opérée par Janngo sous l'égide d'Africa CDC (Africa Centres for Disease Control and Prevention) en partenariat avec la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA).

Ce partenariat vise à répondre aux difficultés d'approvisionnement en garantissant un accès efficace et rapide aux médicaments du portefeuille de Novartis dédié aux pandémies à destination des gouvernements africains et du CARICOM.

Les 55 États membres de l'Union Africaine ainsi que les 15 pays du CARICOM sont éligibles au Pandemic Portfolio de Novartis.

« Chez Novartis, notre partenariat avec AMSP s'inscrit dans la continuité de nos efforts pour lutter contre la pandémie du COVID-19 à travers le monde », a déclaré Vas Narasimhan, PDG de Novartis.

« Ensemble, nous visons à accélérer et à élargir l'accès à des médicaments essentiels et abordables en Afrique pour répondre aux besoins très urgents des patients à travers le continent, alors qu'ils continuent de lutter contre cette pandémie. »

La plateforme AMSP a été créée en réponse à la pandémie du COVID-19 permettant au continent africain d'avoir accès aux équipements médicaux nécessaires pour tester et soigner les patients, notamment dans le cadre du Partnership to Accelerate COVID-19 Testing (PACT) d'Africa CDC.

Il intègre des fournisseurs médicaux agréés, en provenance d'Afrique et du monde entier, en vue d'assurer la compétitivité et la transparence dans l'achat et la distribution des produits répondant aux besoins de la pandémie du COVID-19.

« Suite à la mise à disposition de kits de test, d'équipements de protection personnel et de gestion clinique, le Président de l'Union africaine a élargi notre mandat pour inclure des médicaments afin de traiter les patients atteints de COVID-19 en Afrique », a déclaré l'Envoyé Spécial de l'Union Africaine, Strive Masiyiwa.

En tant que leader pharmaceutique mondial, Novartis est un partenaire stratégique afin qu'AMSP permette l'accès aux médicaments les plus récents et les plus performants pour les Africains à un prix abordable.»

La pandémie COVID-19 a donné lieu à une pénurie mondiale sans précédents de kits de tests et d'équipements médicaux essentiels tels que les équipements de protection individuelle pour les travailleurs de la santé, les masques faciaux, les respirateurs artificiels et bien d'autres.

De nombreux gouvernements africains ont eu de graves difficultés d'approvisionnement pour soutenir leurs interventions et doivent encore faire face à une concurrence féroce avec les pays plus industrialisés dans un contexte de disponibilité limitée.

« En tant qu'organisme continental, nous travaillons avec plusieurs partenaires pour garantir un accès efficace et performant aux équipements médicaux essentiels », a déclaré le Dr John Nkengasong, directeur du Centre de prévention et de contrôle des maladies, Africa CDC.

« Nous avons constaté que lors de l'épidémie d'Ebola en 2014, de nombreuses personnes sont décédées principalement par manque d'accès aux médicaments nécessaires au traitement.

Avec AMSP, les pays n'ont plus cette difficulté et peuvent bénéficier d'une offre internationale, de prix négociés et d'une logistique fiable. »

Le portefeuille de Novartis dédié aux pandémies, relevant de Sandoz, la division des médicaments génériques et biosimilaires de Novartis, comprend 15 médicaments : Amoxicilline, Ceftriaxone, Clarithromycine, Colchicine, Dexaméthasone, Dobutamine, Fluconazole, Héparine, Lévofloxacine, Lopéramide, Pantoprazole, Prednisone, Prednisolone, Salbutamol et Vancomycin.

Le portefeuille a été lancé en juillet 2020 et vend des médicaments sans profit aux gouvernements, aux organisations non gouvernementales (ONG) et à d'autres clients institutionnels dans 79 pays éligibles afin de traiter les patients atteints de COVID-19 des Pays à Revenu Faible ou à Revenu Intermédiaire. Les pays éligibles doivent figurer sur la liste des PFR et PRFI de la Banque mondiale (1).

À propos de Novartis

Novartis réinvente la médecine pour améliorer et prolonger la vie. En tant que leader mondial dans le domaine des médicaments, nous utilisons la science et les données numériques pour créer des traitements révolutionnaires dans des domaines où les besoins médicaux sont importants.

Dans notre quête pour trouver de nouveaux médicaments, nous nous classons constamment parmi les premières entreprises mondiales qui investissent dans la recherche et le développement.

Les produits de Novartis touchent près de 800 millions de personnes dans le monde et nous trouvons des moyens innovants pour élargir l'accès à nos derniers traitements. Environ 109 000 personnes de plus de 145 nationalités travaillent chez Novartis dans le monde entier.

À propos d'AMSP

Africa Medical Supplies Platform (AMSP) est une initiative à but non lucratif lancée par l'Union africaine (UA) en tant que réponse immédiate, intégrée et pratique à la pandémie de COVID-19.

AMSP offre un accès immédiat aux gouvernements et aux hôpitaux à des fournisseurs approuvés, et facilite l'achat et l'approvisionnement d'équipements médicaux certifiés, fabriqués en Afrique et dans le monde entier, essentiels à la prise en charge des patients atteints de COVID-19.

Elle a été développée sous la direction de l'Envoyé Spécial de l'UA, Strive Masiyiwa et opérée par Janngo sous l'égide d'Africa CDC (Africa Centres for Disease Control and Prevention) en partenariat avec la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) avec le soutien d'institutions, fondations et sociétés africaines et internationales de premier plan ainsi que des gouvernements chinois, canadien et français.

À propos de Janngo

Janngo crée, développe et finance des champions digitaux panafricains permettant aux PMEs de conquérir de nouveaux marchés, de bénéficier de services financiers et de fournir à leur consommateurs l'accès à des services, du contenu et des produits fondamentaux tout en créant massivement, grâce au numérique, des emplois à destination des femmes et des jeunes. Pour plus d'informations, visitez www.janngo.africa

À propos de Africa CDC

Africa CDC est une institution technique spécialisée de l'Union africaine qui s'emploie à renforcer les capacités et les compétences des institutions africaines de santé publique de l'Afrique ainsi que les partenariats en vue de détecter les menaces sanitaires et les épidémies et de fournir une riposte rapide et efficace basée sur des interventions et des programmes axés sur des données probantes.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.