Cote d'Ivoire: Le parti de Ouattara réagit à l'appel à la désobéissance civile de l'opposition

OPPOSITION,ORGANISATIONS SYNDICALES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Au lendemain de la réunion des principales plateformes de l'opposition qui signe un texte commun pour appeler à la désobéissance civile contre la candidature du chef de l'État à un troisième mandat, le parti d'Alassane Ouattara dénonce un acte irresponsable de l'opposition.

« Face à la forfaiture, un seul mot d'ordre, irréversible : la désobéissance civile », clamait dimanche le doyen de l'opposition ivoirienne Henri Konan Bédié face à une salle survoltée. Ce lundi, au lendemain de la réunion des principales plateformes de l'opposition, Kobenan Kouassi Adjoumani, le porte-parole du RHDP, le parti d'Alassane Ouattara, estime qu'« on ne peut pas lancer des appels à l'insurrection, demander qu'on aille à la désobéissance civile ».

Alors que les manifestations sont interdites par décret en Côte d'Ivoire, le clan Ouattara critique un acte irresponsable de l'opposition. « Les ivoiriens ont besoin de paix et donc maintenant je vais réaffirmer ici même que les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre. Toutes les dispositions sont prises à cet effet par le gouvernement pour assurer la sécurité des Ivoiriens et garantir la sérénité du scrutin », déclare à RFI le porte-parole.

Les partis, plateformes et organisations de la société civile, regroupés au sein de cette coalition de l'opposition, appellent à la mobilisation dans la rue contre la candidature du chef de l'État à un troisième mandat. Mais pour Kobenan Kouassi Adjoumani, ils ne peuvent pas remettre en cause la candidature du président. « On ne peut pas décider à la place du Conseil constitutionnel. Ils ont assisté à tout le processus qui doit conduire à ces élections. Qu'ils viennent et qu'ils affrontent le président Alassane Ouattara sur ce terrain », clame-t-il.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.