Sénégal: Quelque 1700 arbres fruitiers et ombragés plantés dans le département de Podor

Saint-Louis — Le chef de la zone nord de l'Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (ASERGMV), Mamadou Dia, a souligné lundi que 1500 arbres fruitiers et 200 arbres ombragés ont été plantés dans des concessions et espaces publics du département de Podor, au courant du mois de septembre.

Mamadou Dia s'entretenait avec l'APS a l'issue d'une tournée de travail dans les communes du département de Podor ciblées par cette opération de reboisement.

Selon lui, il y a eu la sélection de l'emplacement et le suivi du "respect des normes techniques pour une bonne réussite des plantations".

Parmi les communes du département de Podor ciblées, il y a Aère Lao, Gollere, Dodel (village Cas-Cas), Boki Dialoubé, Médina Ndiathbé (village Dara Alaybé), Gamadji Sarré.

"Les communes de Guédé village, Fanaye, Ndiayenne Pendao, ont aussi été touchées par ces plantations fruitières dans les concessions", a-t-il noté.

A la suite du programme élaboré depuis mars 2020, les acteurs locaux, notamment les mouvements de jeunes, les groupements de femmes, les autorités territoriales et les plateformes de développement ont effectué "un travail remarquable au préalable", a salué le chef de l'agence.

Ce travail consistait, dit-il, à identifier "des personnes motivées pour assurer un suivi des plantations, avec comme stratégie de l'agence, de planter des arbres toute l'année".

Il a assuré que les populations ont été "mieux outillées" afin de donner "un maximum de chance de réussite des plants, grâce à l'engouement de tous".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.