Burkina Faso: Incendie à l'Assemblée nationale - D'importants dégâts matériels

Le bâtiment du parlement burkinabè, ce lundi 21 septembre

Hier lundi 21 septembre 2020 vers 11 heures, d'épaisses volutes de fumée noire s'élevaient au-dessus du siège de l'Assemblée nationale.

L'incendie, survenu au niveau du cabinet de la Représentation nationale, a ravagé la salle d'attente et le bureau y attenant.

Peu avant l'arrivée des sapeurs-pompiers, qui sont parvenus à maîtriser le feu, ce sont les policiers de service et une partie du personnel civil qui étaient à l'œuvre pour circonscrire le sinistre et sauver ce qui pouvait l'être.

Aucune perte en vie humaine ni blessé n'est à déplorer, mais les dégâts matériels sont jugés importants.

En attendant les résultats de l'enquête pour situer l'origine de cet incendie, beaucoup privilégient la thèse de l'accident sans doute lié à un court-circuit.

Sur les lieux du sinistre, le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a tenu à assister au déroulement de l'intervention des soldats du feu avant de visiter les deux bureaux d'où se dégageaient encore de la fumée étouffante.

Il a salué le professionnalisme des éléments de l'équipe de sauvetage dont le colonel Ernest Kisbédo, qui était sur place, et en présence du président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Mathias Tankoano, venu s'enquérir de la situation.

Le chef du Parlement burkinabè a aussi adressé ses vives félicitations aux policiers et à ses collaborateurs civils dont les premiers gestes de secours ont permis de minimiser la propagation des flammes.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.