Madagascar: Boeny - Un nouveau décès du coronavirus à Mahajanga

L'évolution de la situation épidémiologique, à la 38e semaine, a été marquée, dimanche, par un nouveau décès du coronavirus à Mahajanga.

Il se produit après quelques mois de présence du virus dans la région Boeny. Le taux de létalité est donc de 3,7%, soit douze morts de la covid-19 depuis l'apparition de la pandémie le 17 mai. Le taux de positivité est de 34,20% (trois cent vingt six malades) contre 85% de taux de guérison (deux cent soixante dix sept).

Un nouveau cas confirmé vient d'être admis en traitement à l'hôpital, soit au total trente sept personnes testées positives, dimanche. Trente six malades suivent leur traitement à domicile. La répartition géographique des cas confirmés est de deux cent quatre vingt onze à Mahajanga 1 depuis le 17 mai, vingt et un à Marovoay, six cas positifs dans le district de Mitsinjo, deux dans le district d'Ambato-Boeny et trois autres cas positifs dans le district de Mahajanga 2. Au total, neuf cent cinquante trois tests ont été effectués dans la région Boeny depuis l'apparition de la pandémie dans la région. Dix résultats de test PCR sont encore en attente.

L'application des mesures et protocoles sanitaires est totalement négligée et bafouée depuis le déconfinement progressif, il y a quinze jours. La majorité de la population ne porte plus de masque, même en public. Comme au bord de la mer. Ce week-end, la petite page d'Amborovy et ses environs alentours ont été noirs de monde. Personne ne portait de masque. L'on craint une recrudescence de nouvelles contaminations à la covid-19 à ce rythme.

Les surcharges sur les motos, à trois ou quatre passagers, ainsi que sur les tricycles ou bajajs ne sont plus maîtrisées par les forces de l'ordre. Des habitants refusent de porter des masques, d'après leur explication, car la covid-19 n'existe pas.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.