Cote d'Ivoire: 50 ans de relations diplomatique avec le Saint Siège - La Poste et la philatélie du Vatican émettent un timbre à l'effigie du Pape François et Ouattara

21 Septembre 2020

La Côte d'Ivoire et le Vatican ont cinquante ans de coopération et de relations diplomatiques cette année.

Pour immortaliser ces années de coopération, les deux États ont décidé de mettre sur le marché trois différents types de timbres à l'effigie du Pape François et du Président Alassane Ouattara. La concrétisation de ce projet a été confiée à la Poste de Côte d'Ivoire et la Philatélie du Vatican.

Au cours d'une cérémonie sobre, en présence du Chef de l'État, du Premier ministre Hamed Bakayoko et du Nonce apostolique, Paolo Borgia, le ministre de l'Economie numérique et de la Poste, Mamadou Sanogo, a présenté le produit.

Selon le ministre, l'objectif premier de cette initiative est d'immortaliser les cinquante années de relations exemplaires entre la Côte d'Ivoire et le Saint-Siège.

Et ensuite, il est question de démontrer à la face du monde entier l'attachement du Pape François et du président Ouattara à la paix et leur désir de la partager à travers le monde.

« La Côte d'Ivoire et le Saint-Siège ont compris que ce timbre va non seulement rappeler l'histoire entre leurs deux États, mais aussi rappeler à la postérité les valeurs et les vision partagées incarnées par leurs dirigeants respectifs de l'époque », a interprété le ministre Sanogo.

Il a souligné que c'est la toute première fois dans l'histoire de la philatélie ivoirienne et du Vatican qu'un timbre-poste à l'effigie des deux Chefs d' États est émis.

Ces trois différents timbres auront pour valeur numéraire 100 FCfa, 250 FCfa et 500 FCfa. Ils seront à l'effigie d'Alassane Ouattara et du Pape. Ils seront aussi frappés du logo de la Poste de Côte d'Ivoire, des armoiries des deux États. La Basilique et la cité du Vatican auront aussi leur image sur ces timbres.

Pour sa part, Paolo Borgia, Nonce Apostolique en Côte d'Ivoire, a salué cette initiative commune pour commémorer les 50 années de coopération entre deux États "frères et amis".

Il a profité de l'occasion pour revenir sur quelques évènements forts de cette coopération, notamment la première visite du Président Félix Houphouët-Boigny à Rome, le 22 juillet 1969.

Visite qui a, selon lui, été capitale pour l'établissement des relations diplomatiques entre les deux États, le 26 octobre 1970.

Depuis cette date, poursuit le représentant du Saint-Siège en Côte d'Ivoire, une appréciable activité diplomatique s'est déployée dans le renforcement de la coopération.

En témoigne l'inauguration, en 1990, de la Basilique "Notre dame de la paix" de Yamoussoukro, date à laquelle le Pape Jean-Paul II a effectué sa troisième visite en Côte d'Ivoire.

Par ailleurs, Paolo Borgia a indiqué que la célébration qui les réunit est le témoignage symbolique et historique de l'excellence des liens qui existent entre les deux États.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.