Ile Maurice: Propos du PM à l'encontre du cardinal Piat - Enter Joe Lesjongard

22 Septembre 2020

Après que les reproches de Pravind Jugnauth, leader du Mouvement socialiste militant (MSM), à l'égard du cardinal Maurice Piat, à la réunion du comité central de samedi, ont trouvé leur écho dans le journal Week-End, dimanche dernier, certains membres du parti ont tenté de minimiser, voire d'occulter, les remarques de leur leader envers le cardinal Piat.

Ainsi, au cours de la journée de dimanche, certains partisans du MSM ont posté une vidéo sur les réseaux sociaux montrant des extraits de l'intervention du leader du MSM à cette réunion. Bribes dans lesquelles Pravind Jugnauth évoque les décisions qu'il a prises pour lutter contre le Covid-19 ou encore ses commentaires sur les marches pacifiques des Mauriciens à l'étranger. La partie de l'intervention où Pravind Jugnauth rappelle que le gouvernement injecte annuellement Rs 15 millions pour le pèlerinage du Bienheureux Père Laval à Ste-Croix a été occultée.

Selon nos renseignements, c'est le président du parti, Joe Lesjongard, qui a lancé la première salve de reproches par rapport à l'homélie critique du cardinal Piat à Ste-Croix dans la soirée du 8 septembre. Joe Lesjongard a rappelé que le 7 septembre, la veille du pèlerinage du Père Laval, le cardinal avait été invité au bureau du Premier ministre où il s'était vu remettre une copie de l'acte de décès de l'apôtre des pauvres. Et que le lendemain, à l'église de Ste-Croix, au lieu de remercier le gouvernement, le cardinal Piat a surtout émis des critiques. Le leader du MSM n'a fait que reprendre les propos du président du parti. De plus, Pravind Jugnauth a reproché au diocèse de Port-Louis de ne lui avoir jamais remis la liste des 50 véritables squatters à pour un logement afin que le bureau du Premier ministre puisse vérifier si ce sont des genuine cases.

Car, selon la liste du gouvernement, il n'y a aucun squatter éligible à un logement. Cette réunion du comité central a aussi permis au leader du MSM de demander à certains parlementaires d'être plus assidus sur le terrain. Pour rappel, les nouveaux parlementaires ne font pas partie du bureau politique du parti. Ce sont en grande majorité les anciens qui y siègent.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.