Congo-Kinshasa: Jean-Marc Kabund - «L'accession de l'udps au pouvoir n'est pas le résultat d'un deal politique»

Le dimanche 20 septembre 2020, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle, a organisé une cérémonie en mémoire de tous les militants disparus lors de différentes manifestations exigeant le respect de la Constitution et le départ de l'ancien Président de la République, Joseph Kabila. Au cours ladite cérémonie des martyrs, le Président ad intérim de l'UDPS, Jean- Marc Kabund, a confirmé aux militants du parti présidentiel que l'accession au pouvoir de leur leader n'est pas le résultat d'un deal politique.

«Notre accession au pouvoir n'est pas le résultat d'un deal politique. Elle est le couronnement d'un combat politique reposant sur le sacrifice suprême de nos martyrs. Notre accession au sommet de l'Etat n'est pas la volonté d'un individu «ou d'un groupe d'individus», martèle le président a.i de l'UDPS, lors de son discours tenu lors de la célébration des martyrs tombés dans les différentes manifestations exigeant le respect de la Constitution et le départ de l'ancien Président de la République.

Dans ce même ordre idée, Jean-Marc Kabund a également rendu de dignes hommages à tous ses militants tués vifs, des suites de leurs combats menés au sein du parti cher au Sphinx de Limete, Etienne Tshisekedi Tshilombo.

«Notre parti a enregistré un grand nombre de victimes qui sont des martyrs et des modèles. Nous leur rendons un hommage bien mérité. En même temps, nous proclamons le caractère légitime de cet engagement pour la défense des valeurs qui fonde notre République», précise-t-il.

Avant de poursuivre : « Ce sont des modèles pour la République et nous prendrons sur eux leur courage et leur détermination ainsi leur sens de sacrifice nous inspireront toujours. Ils sont avec nous dans ce combat pour la démocratie et l'Etat de droit», a-t-il déclaré en mémoire des combattants disparus.

20 septembre : Journée dédiée aux martyrs de l'UDPS

Dans cette même foulée, le Président ad intérim du parti présidentiel, a profité de l'occasion pour déclarer annuellement cette journée dédiée aux combats tombés sur le champ de bataille.

«Nous pensons qu'à travers cette journée, par nous instituée et dédiée, l'UDPS ne se dérobera jamais de son devoir et célébrera chaque année, à la même date, la mémoire de ses combattants», martèle-t-il.

Avant de rassurer que « L'UDPS promet de continuer leur combat».

D'après Jean-Marc Kabund, cette initiative est louable et aussi de grande envergure pour ses militants tués. «Nos martyrs ne sont pas morts pour rien. L'UDPS refuse d'être considéré comme un parti milice ou violent. L'UDPS est la victime et non le contraire. Les bourreaux sont ceux qui crient à la victime aujourd'hui », a lâché le Président ad intérim du parti présidentiel.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.