Madagascar: Lu pour vous - « Je voulais retrouver ma mère » de Saroo Brierley

Ce livre est agréable à lire et se lit rapidement et facilement car l'écriture est d'un style simple et fluide.

Une histoire poignante. C'est l'histoire vraie de Saroo Brierley, un enfant indien qui, à l'âge de 5 ans, se perd dans une gare, prend un train et se retrouve dans l'immense ville de Bombay à des kilomètres de chez lui. Suivre son frère, monter dans un train, s'endormir et se retrouver seul, à cinq ans, perdu dans l'immensité de Kolkata (Calcutta à l'époque), sans rien d'autre sur soi que les vêtements que l'on porte.

Rechercher désespérément sa famille avant de revoir le sens de ses priorités et ne chercher qu'à survivre... Voir sa vie totalement transformée grâce à une famille adoptive de Tasmanie. Puis, parcourir sur Google Earth des milliers de kilomètres de rails, redécouvrir son pays d'origine vu du ciel, monter dans un train, dans un avion... Refaire le chemin en sens inverse pour reconnaître sa famille biologique et rassembler enfin les pièces du puzzle de son enfance.

Saroo Brieley raconte son histoire de telle manière qu'il est impossible de ne pas être happé par son récit. À travers ses mots, on retrouve l'enfant qui se découvre perdu mais qui cherche à tout prix un moyen de retourner auprès des siens, avec les ressources dont dispose un enfant de cinq ans. Il a un regard innocent, émerveillé, parfois méfiant sur ce qui l'entoure.

Il nous fait revivre cela à la hauteur de l'enfant qu'il était. Il retrace ensuite sa vie australienne avec sincérité et reconnaissance, et ses recherches pour retrouver sa mère biologique, qui vont lui prendre des années, sont décrites de telle manière que l'on ressente la ferveur qu'il y a mise, la volonté qui a été la sienne pour mener ce projet à bien. Il nous fait, bien sûr, part des doutes qui ont été les siens, mais l'impression qui reste après l'écoute de ce récit, c'est ce côté positif, cette ténacité et cela donne un récit lumineux, très optimiste malgré l'apparence désespérée d'une telle entreprise. Saroo Brierley apparaît au lecteur comme une personne courageuse et à la volonté sans faille, mais il est surtout quelqu'un de simple et de humble. Il reconnaît la chance qui a été la sienne d'avoir échappé aux rues de Calcutta, d'avoir été adopté par une famille aimante.

C'est une histoire vraie, émouvante, authentique, bouleversante. On ne peut que laisser défiler les mots aussi vite que les trains. C'est un roman émouvant qui montre les vraies valeurs de la vie: l'amour et la famille. On se sent transporté dans un autre monde qui n'est pas le nôtre et cela nous montre à quel point la vie est différente en Inde. Les habitants sont tellement pauvres que les enfants doivent travailler pour subvenir aux besoins de la famille, tel que le fait Saroo.

On ne peut qu'engloutir les pages comme Saroo a englouti les kilomètres. On ne peut que se sentir minuscule comme cet enfant l'a été face à un destin hors norme. Il s'agit d'une lecture dont on ressort absolument émerveillé par le dénouement incroyable d'une quête que l'on pensait improbable, vouée à l'échec, d'un quart de siècle. C'est un succès qui, au fond de nous, nous motive, nous encourage à ne pas baisser les bras. On ressent une telle énergie positive à la lecture, l'écoute de ces mots, de cette histoire! Un conte de fée moderne, une magnifique histoire vraie.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.