Madagascar: Surcharge de poids - Les camionneurs font la forte tête malgré les contrôles à l'essieu

Une majoration de 100% de l'amende due. C'est la sanction que l'Agence routière a décidé d'applique, pour les transporteurs qui refusent de décharger les excédents de charges constatés au niveau des stations de pesage.

En effet, des camionneurs ont manifesté devant la station de pesage à Ambohimalaza, le 18 septembre dernier, suite à la constatation de surcharges de poids sur leurs véhicules. « Ces conducteurs ont réclamé un comparatif des pesages faits par la station à Tsarakofafa Toamasina et celle à Ambohimalaza. Mais cela n'a pas pu se faire à cause de la coupure d'électricité sur le site. Ils ont également demandé le droit de ne pas décharger les excédents de poids mais de payer tout simplement l'amende prévue par le Décret 27 252/2019 qui fixe les nouvelles sanctions relatives aux surcharges de poids.

Il faut noter qu'il n'y a plus de dérogation sur le déchargement des excédents de charges dans l'objectif de préserver les infrastructures routières, et les amendes doivent être payées », a souligné l'Autorité routière. Par ailleurs, des discussions ont déjà eu lieu entre le MTTM (ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie), le MATP (ministère de l'Aménagement et des travaux publics) et les groupements de transporteurs pour trouver un terrain d'entente.

Il a été décidé d'augmenter les charges autorisées mais à une limite raisonnable. Malgré cette entente, les camionneurs refusent toujours de se conformer aux réglementations en vigueur, selon l'Autorité routière, sous tutelle du MATP. Selon ce dernier, l'enjeu concerne pourtant l'intérêt général, notamment la préservation des infrastructures.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.