Congo-Kinshasa: Me Luc Fikiri appelle à la cohésion pour lutter contre le tribalisme

Depuis la ville de Philadelphie, aux Etats-Unis, Me Luc Fikiri Murefu, comme d'autres congolais de tout bord, n'est pas resté indifférent face à la récurrence des propos à caractère tribal sur la toile. Dans une déclaration faite dimanche 20 septembre, cet acteur de la société civile condamne d'entrée de jeu cette pratique qui prend racine dans le pays, avant d'appeler les congolais à promouvoir l'unité et la cohésion nationale pour concourir au développement du pays.

Cet avocat résidant au pays de l'Uncle Sam relève que le tribalisme est un ennemi de l'émergence d'une nation. Dans cette foulée, il rappelle les évènements malheureux du génocide rwandais qui sont les conséquences de ce mauvais mode d'organisation social. D'où, la nécessité pour le Congo-Kinshasa, à travers ses fils et filles, de lutter contre le tribalisme. «Tout le monde se souvient du génocide rwandais. Ce qui signifie que le tribalisme n'apporte que malheur. Il est vrai que nous mourrons beaucoup, mais le tribalisme va nous détruire davantage si on ne fait pas attention. Nous sommes obligés de lutter contre le tribalisme car c'est un grand ennemi du développement de notre pays», déclare cet acteur de la société civile qui, par la même occasion, souligne l'importance de l'unité pour le développement d'une nation.

Celui que l'on appelle chaleureusement le «Prince Luc Fikiri» a appelé les uns et les autres à suivre l'exemple des occidentaux. Ces peuples qui ont décidé d'unir leurs forces afin de s'épanouir. A l'en croire, ce n'est pas le fait de se déclarer d'une telle ou telle autre tribu qui conduira à l'émergence de la République démocratique du Congo mais c'est la cohésion nationale qui est la clé de voûte. « La RDC est un grand pays avec plus de 400 tributs. Mettre en avant le fait d'être mungala, muswahili, mukongo ou muluba, ne mènera à rien, il faut seulement l'unité pour construire la RDC, pour mieux vivre. Aucun pays du monde ne peut se développer sans unité. Si on commence à s'entretuer nous allons détruire notre pays », souligne-t-il.

A cette heure où le pays milite farouchement contre la corruption et en faveur de l'instauration d'un Etat de droit, cet avocat congolais sonne le tocsin d'un abandon de la rancœur, de l'esprit de division et de partialité dans le chef des congolaises et congolais, peu importe le lieu où ils se trouvent. «Les vrais congolais sont ceux qui militent pour l'unité», dit-il.

Dans cet ordre d'idées, Me Luc Fikiri n'a pas manqué de saluer la décision du gouvernement d'avoir instruit la justice afin de poursuivre les auteurs des propos à caractère tribal sur les réseaux sociaux.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.