Congo-Kinshasa: Covid-19 - La FENAPHACO insiste pour un programme spécifique en milieu des personnes handicapées

Arriver à zéro cas de Covid-19 en milieu des personnes vivant avec handicap. C'est l'objectif que s'est assigné l'équipe de la Fédération nationale des associations des personnes vivant avec handicap du Congo (FENAPHACO) et son Coordonnateur National, Me Pindu di Lusanga Patrick, depuis l'avènement de cette pandémie en République démocratique du Congo. Après avoir visité plusieurs centres d'hébergement des personnes vivant avec handicap dans la ville-province de Kinshasa, cette équipe de la FENAPHACO a effectué une descente, le vendredi 18 septembre 2020, dans les centres d'hébergements des Personnes vivant avec Handicap de Mbanza Lemba, Kinsenso Cimetière et Ngaba, pour sensibiliser sur les gestes barrières afin de se protéger contre le Coronavirus.

A cette occasion, le Coordonnateur National a procédé à la remise des équipements de sensibilisation, de protection contre la Covid-19 et les denrées alimentaires dans ces 3 centres pour PVH.

Ce lot était composé des Affiches, des dépliants, les flyers, les autocollants, les thermos flash, les laves mains, 1300 cache-nez, des cartons de gels hydro alcooliques, des cartons des savons liquides, des cartons des savons le coq, génies et monganga, des cartons des sardines, spaghetti et tomates, des cartons des papiers hygiéniques et papiers mouchoirs, des cantines d'huile végétales, des sacs du riz, des sacs des semoules et des sucres.

La particularité des matériels de sensibilisation contre le coronavirus produits par la FENAPHACO est que certains sont en écriture braille pour permettre aux aveugles de lire sans difficulté. Aussi, certains messages spécifiques conçus dans les affiches pour permettre aux personnes sourdes de comprendre le message. Car, la lutte de cette structure coordonnée par Me Pindu Patrick, est de ne pas laisser chaque personne à côté. C'est dire que la FENAPHACO prône le respect des Droits des PVH en République démocratique du Congo. Voilà pourquoi, elle continue à plaider pour que le gouvernement congolais ait un programme spécifique pour protéger plus de 13 millions de personnes vivant avec handicap que compte la RDC.

"Le peu que nous disposons dans les centres d'hébergement des personnes vivant avec handicap est une interpellation au gouvernement congolais qui doit protéger tous les citoyens sans discrimination. C'est une occasion pour remercier notre partenaire technique et financier OSISA qui a pensé à nous accompagner pour sauver des vies des personnes vivant avec handicap. Ainsi, nous lançons un appel à tous les autres partenaires de nous venir à la rescousse pour étendre ce projet de prévention et lutte contre le coronavirus en milieu des personnes vivant avec handicap sur toute l'étendue de la RDC", a souligné Me Pindu Patrick.

Partout où l'équipe de la FENAPHACO est passée, les bénéficiaires de ces dons ont vivement remercié et salué ce geste humanitaire.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.