Gabon: Bonne gouvernance - Francis Nkea et Rosario Pais en conclave

22 Septembre 2020

Francis Nkea Ndzigue, ministre en charge de la Promotion de la Bonne gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, et Rosario Bento Pais, Ambassadeur de l'Union européenne (UE) au Gabon ont eu un important entretien à Libreville au courant de la semaine écoulée. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre le Gabon et ses différents partenaires internationaux.

Réunis en session de travail, le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance et la délégation de l'Union Européenne ont tenu à « étudier les différents projets liés à la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance » au Gabon.

En se basant sur la détermination du gouvernement gabonais visant à faire de la lutte contre la corruption son cheval de bataille, la diplomate a tenu à faire le bilan de leurs échanges au terme de la rencontre : « Nous avons eu des échanges qui ont porté sur des projets d'appui à la lutte contre la corruption et sur la promotion de la bonne gouvernance. Nous avons également parlé de l'avenir avec un appui soutenu. En ce qui concerne la nouvelle programmation du budget de l'Union européenne pour 2021 et 2027, on est en train de commencer ce travail et étudier les possibilités d'intégrer les projets de bonne gouvernance dans le cadre de notre soutien au Gabon », a déclaré l'Ambassadeur de l'Union européenne (UE) au Gabon, Rosario Bento Pais.

Rappelons tout de même que le Gabon est partie prenante de la Convention de Cotonou avec les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Et dans le dispositif qui régit cette Convention, une des dispositions prévoit des rencontres périodiques entre un État partie prenante et l'UE

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.