Gabon: PIZOLUB/ POG - 5 mois sans salaire pour les employés

22 Septembre 2020

L'organisation nationale des employés du pétrole a animé un point de presse le 15 septembre écoulé à Port-Gentil. Elle déplore les arriérés de 5 mois de salaires des employés de Pizolub, et la démission de l'Etat. L'Etat qui est l'actionnaire majoritaire de cette entreprise.

C'est réunis au sein de leur syndicat que les agents de la société Pizolub ont soulevé les problèmes qui minent leur secteur d'activité lors d'un point de presse. Le Secrétaire général de l'organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a révélé la situation financière de Pizolub. En effet, l'entreprise connaît d'énormes difficultés financières. Les 170 agents n'ont pas perçu leur salaire depuis 5 mois. De plus, la direction n'arrive plus à s'approvisionner en additifs nécessaires à la production des huiles industrielles.

Pour L'ONEP, cette situation résulte de la démission de l'Etat gabonais qui est l'actionnaire majoritaire de cette entreprise qui, depuis 1978, est spécialisée dans la formulation et conditionnement des lubrifiants (huiles essentielles).

L'Etat semble tolérer la concurrence déloyale, qui n'avantage pas l'écoulement des produits de Pizolub sur le marché national. De ce fait, elle suggère des mesures drastiques afin de garantir la pérennité et la viabilité de Pizolub Gabon.

L'ONEP propose entre autres « l'exclusivité à Pizolub de la fourniture des lubrifiants aux sociétés industrielles et minières ; la fermeture de l'importation telle que bénéficie la cimenterie CIMAF ; les quotas à l'importation ; la hausse des taxes et impôts sur les importations des lubrifiants importés par les importateurs indépendants ; ... ».

Le Secrétaire général Sylvain Mayabi Binet compte sur la politique du Chef du gouvernement qui est la relance de l'économie gabonaise, pour espérer pouvoir sauver la société Pizolub Gabon.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.