Cameroun: Prévention - Gare aux comportements à risque

Au vu du relâchement dans le respect des mesures barrières observé ça et là, la sonnette d'alarme a été tirée hier par le Dr Linda Esso, lors du point de presse donné au Cousp.

Responsabilité, vigilance, le respect des mesures barrières est un impératif dans la lutte contre le Covid-19. On ne cesse de le rappeler, et hier encore, au cours du point de presse relatif à l'évolution de la maladie au Cameroun, le Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les maladies au ministère de la Santé publique, est revenue sur le sujet. Même si le Cameroun maîtrise la pandémie, il faut continuer à respecter les mesures préventives.

En effet, une nouvelle flambée peut survenir à tout moment. Bien que la situation soit sous contrôle, il est important de maintenir le cap. C'est dans ce sens que le Minsanté, avec l'appui de ses partenaires, continue de mener des enquêtes afin de mieux comprendre les facteurs et les comportements qui favorisent la propagation du virus en communauté et ainsi ajuster les stratégies de riposte. Selon le Dr Linda Esso, les premières analyses montrent que bon nombre des personnes n'observent plus scrupuleusement les mesures barrières. Elle indique que d'aucuns ont l'impression que l'épidémie est terminée. Pour d'autres, c'est l'oubli, la négligence ou l'inconfort lié au port du masque qui sont avancés comme raisons.

En qualifiant tout cela de comportements à risque et peu responsables, le sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les maladies indique que ces facteurs participent à l'accroissement du risque de contamination. « N'oublions pas que la majorité des cas de Covid-19 sont asymptomatiques ou peu symptomatiques. C'est donc dire que tout le monde est susceptible de porter le virus et de le transmettre à son entourage ». En plus de respecter les mesures barrières, il faut aussi faire régulièrement les tests de dépistage. Parce que c'est l'une des stratégies pour maîtriser la maladie, mais surtout, c'est un geste responsable dans le sens où il permet de mettre son entourage à l'abri. « Ce dépistage est totalement gratuit et permet de prendre en charge de manière précoce les cas confirmés selon le protocole de traitement national », indique-t-elle.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.