Sénégal: Fleuve Sénégal - Une légère remontée des eaux à Bakel

Dakar — Les eaux du fleuve Sénégal, après avoir amorcé un retrait à la station de Bakel (est), affichent une légère remontée ce mardi, indique la division régionale de l'hydraulique de Saint-Louis (nord).

Le plan d'eau, qui avait reculé à la cote de 8,69 mètres lundi, est remonté à 8,72 mètres ce mardi matin, explique-t-elle dans un bulletin hydrologique parvenu à l'APS.

Plus en aval, à Podor, la crue du fleuve Sénégal affiche toujours une tendance haussière, mais en avançant à un rythme plus lent qu'au cours de ces derniers jours.

Selon la division régionale de l'hydraulique de Saint-Louis, le plan d'eau a gagné 2 centimètres entre lundi et mardi, passant de 4,80 mètres à 4,82 mètres, se rapprochant un peu plus de la cote d'alerte de 5 mètres.

A Richard-Toll où la cote d'alerte est de 3,35 mètres, le plan d'eau, resté stationnaire dimanche et lundi, affiche une tendance haussière. De 3,07 mètres, lundi à 8 heures, il affichait ce matin une cote de 3,08 mètres, contre 2,98 mètres, le 22 septembre de l'an dernier.

Le niveau du fleuve Sénégal à Saint-Louis se situe encore loin de la cote d'alerte de cette station, qui est de 1,75 mètre. Il est en effet de 1,14 mètre, ce mardi, contre 1,15 mètre, le 22 septembre 2019 à 8 h 00.

La décrue se poursuit à Matam, où l'eau du fleuve Sénégal a reculé de 8 centimètres au cours des dernières vingt-quatre heures.

Dans cette station, son niveau est redescendu à 8,19 mètres ce matin, contre 8,27 mètres, lundi, pour une cote d'alerte de 8 mètres.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.