Angola: Le PR prend la parole ce mardi dans le débat général de l'Assemblée générale des Nations Unies

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, prend la parole ce mardi, par visioconférence, lors du débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

L'homme d'État angolais sera le neuvième orateur de ce premier jour du débat général, s'exprimant vers 22 heures d'Angola.

Dirigée par le Chef de l'État, la délégation angolaise à ce forum comprend le ministre des Relations Extérieures, Téte António, le secrétaire du Président de la République en charge des affaires diplomatiques et de la coopération internationale, Victor Lima, et le représentant permanent auprès de l'ONU à New York, Ambassadrice Maria de Jesus Ferreira.

Le débat général, qui se déroulera jusqu'au 29 septembre 2020, au siège des Nations Unies à New York, sera ouvert par le président de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, suivi de quelques remarques du secrétaire général de l'organisation, António Guterres.

Dans le respect de l'ordre traditionnel des interventions, le premier État membre à prendre la parole sera le Brésil, suivi par les États-Unis d'Amérique.

La 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies a été officiellement ouverte le 15 septembre 2020 et se termine le 12 septembre 2021. Son thème central est «L'avenir que nous voulons, les Nations Unies dont nous avons besoin: réaffirmer notre engagement collectif en faveur du multilatéralisme, face au Covid-19 grâce à des actions multilatérales efficaces ».

Son programme comprend l'évaluation du renforcement de l'action mondiale de lutte contre le changement climatique, la promotion et la protection des droits de l'homme, l'égalité des sexes et la promotion d'une croissance économique et d'un développement durables.

Il comprend également le traitement des questions relatives à des politiques macroéconomiques, à la paix et sécurité internationales et à la promotion de la justice et du droit international.

En marge de la session, plusieurs réunions de haut niveau ont lieu. Vendredi, le segment sur les objectifs de développement durable avait eu lieu.

Lors de cet événement, le Chef de l'État angolais a réaffirmé l'engagement de l'Angola à œuvrer en faveur des 17 objectifs de développement durable, dans le cadre de l'Agenda 2030.

Dans son discours, par visioconférence, João Lourenço a évoqué la lutte pour éliminer l'extrême pauvreté et la réduction significative des niveaux de pauvreté multidimensionnelle, jusqu'en 2030.

"Le gouvernement angolais attache une grande importance aux questions liées à la lutte contre la pauvreté et à l'amélioration du bien-être et de la qualité de vie des populations", a-t-il déclaré.

Il a souligné, en passant, que sur les 70 programmes d'action qui font partie du Plan national de développement de l'Angola, pour la période 2018-2022, 36 ont un impact sur l'objectif d'élimination de l'extrême pauvreté et de réduction de la pauvreté multidimensionnelle.

Parmi les divers programmes, il a mentionné les transferts monétaires, l'inclusion productive, la création de travail et de revenus, l'expansion des infrastructures et la fourniture de biens et l'expansion des services sociaux.

S'agissant des services sociaux, le Président a mis l'accent sur l'alphabétisation, l'éducation et la santé, ainsi que sur le renforcement des capacités institutionnelles, en particulier dans le domaine de l'assistance sociale aux enfants, aux femmes, aux jeunes et aux personnes âgées.

Les autres réunions thématiques se déroulant en dehors du débat général sont les réunions de commémoration du 75e anniversaire des Nations Unies, du 25e anniversaire de la 4e Conférence internationale sur les femmes et de la Journée internationale pour l'élimination des armes nucléaires, ainsi que du Sommet sur la biodiversité.

En raison des limites imposées par la pandémie du Covid-19, l'actuelle Assemblée générale des Nations Unies ne compte pas sur la présence des 193 États membres en personne.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.