Togo: Coopération décentralisée - Les Yvelines s'engagent

22 Septembre 2020

Le président du département des Yvelines, Pierre Bédier, s'est rendu au Togo la semaine dernière.

Une visite qui s'inscrit dans le cadre du renforcement des liens de partenariat entre les collectivités territoriales du Togo et le département français.

M. Bédier a rencontré plusieurs membres du gouvernement (Administration territoriale et Affaires étrangères).

il a réaffirmé la volonté des Yvelines d'accompagner les réformes sur la décentralisation au Togo et la mise en place des accords de coopération pour porter différents projets.

La délégation française s'est rendue dans la Commune Lacs1, dans la préfecture de Blitta et celle de la Kozah où elle a rencontrés les autorités locales et visités les projets financés dans le cadre de la coopération.

Dans la commune des Lacs 1 le partenariat est actif depuis 2007. Le département français a participé à la rénovation de la bibliothèque municipale et à l'animation du réseau préfectoral de lecture publique.

Avec l'appui de l'Union européenne, différents projets ont été réalisés : construction de latrines, appui aux maraîchers pour la promotion de l'agriculture biologique, aide à la la construction et au fonctionnement du Lycée d'enseignement technique d'Aného Glidji.

A Blitta, la délégation des Yvelines a visité le marché de la ville dont elle a assuré le financement aux côtés de l'Etat togolais.

Dans la Kozah, Pierre Bédier a rencontré le président de l'université de Kara, la seconde du pays, des étudiants et a visité l'unité de production d'huile essentielle à base de gingembre, de citronnelle et d'eucalyptus.

A l'issue d'une visite de 4 jours au Togo, les membres de la délégation du département des Yvelines ont précisé mardi le cadre des prochaines étapes du partenariat.

Pierre Bédier à l'université de Kara

Dans la Commune Lacs 1, la coopération décentralisée permettra d'accompagner le renforcement des capacités (formations et dotation en équipements informatiques) des élus et du personnel administratif.

Il s'agira également de mettre en œuvre la poursuite de l'accompagnement technique du nouveau projet pédagogique du lycée, d'assurer l'appui à la mobilisation des ressources financières locales, de poursuivre les activités du SPANC afin de couvrir toute la commune qui s'étend actuellement à Glidji, et enfin d'accompagner la mise en place d'un adressage pour maitriser les infrastructures de la commune.

Une réflexion est amorcée pour le développement du potentiel touristique de la commune et la potentielle réhabilitation d'anciens bâtiments de la première capitale du Togo.

Pour ce qui concerne spécifiquement les communes de Blitta, fort de l'engagement des nouveaux élus et de la volonté du département de relancer ce partenariat, la coopération portera sur l'appui à : la formation des élus et du personnel, l'élaboration du Plan de Développement Communal au profit des trois communes, la promotion du secteur agricole, et la mobilisation des ressources financières. Cet accompagnement devrait se faire par étapes, s'échelonnant sur le long terme.

Une coopération avec les communes de la Kozah et l'Université de Kara est envisagée pour développer le potentiel agricole et touristique de la zone.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.