Congo-Brazzaville: Café photo - Mbongui Art remporte le pari de sa première édition virtuelle

Dans le cadre de ses activités annuelles, la plateforme Mbongui Art Photo a tenu le 21 septembre, par visioconférence, son premier « Café photo » à distance sur le thème « Se réinventer en photographie ».

Après un premier café photo physique organisé l'an dernier, la plateforme Mbongui Art Photo a dû adapter, cette année, la tenue de l'événement en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit actuellement dans le monde, particulièrement au Congo. « L'événement concernait au départ juste les photographes nationaux autour d'un apéro pour discuter du métier de photographie au Congo, sur la base d'une thématique précise. Mais cette année, avec l'interdiction des rassemblements de plus de cinquante personnes et bien d'autres mesures de restriction décrétées par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19, on a dû le tenir en ligne », a explicité Zed Lebon, Directeur artistique de la plateforme Mbongui Art Photo.

La tenue de ce rendez-vous par visio-conférence a permis aux photographes Zed Lebon, Robert Nzaou et Armelle Mboumba du Congo ; Justin Makangara de la République démocratique du Congo ; John Kalapo du Mali ; Souley Abdoulaye du Niger et Nathalie Guironnet de France, de se rencontrer virtuellement et discuter sur la passion et le métier qu'ils partagent en commun. Au cours des échanges, les participants ont souligné que la photographie en tant qu'art social implique le contact et le rapprochement avec l'autre. Mais, depuis l'arrivée de la pandémie de Covid-19, ce secteur est sévèrement touché, engendrant ainsi un impératif de résilience. Résilience face aux festivals photographiques annulés ou reportés, résilience face à la vulgarisation croissante des appareils photos à travers des smartphones, résilience face au manque de politiques culturelles adéquates favorisant la professionnalisation et le développement du secteur photographique dans la plupart des pays d'Afrique et dans le monde.

Tour à tour, chaque intervenant a ainsi fait part de son expérience de photographe et des réalités vécues sur le terrain en lien avec la pandémie de Covid-19, sa vision de réinvention du métier ainsi que le regard porté sur la profession pour les prochaines années. D'autant plus que se réinventer devient un impératif pour la survie du métier, les photographes ont notamment émis le souhait de converger vers d'autres formes ou styles de photographie, outre la photographie événementielle, telle la photographie artistique ou de création, de scène et de spectacles. Des avis florissants et diversifiés ont profité à tous les participants. « Que dire de plus, face à ces échanges aussi riches ? Du fait d'avoir relevé le défi de réaliser cette rencontre photographique ensemble, nous pouvons davantage rêver grand. Que vive la photographie ! Que vive l'art ! », a témoigné Zed Lebon au terme de cette initiative qui a duré une heure.

Toujours dans le but de promouvoir le métier qui est en pleine mutation, la plateforme Mbongui Art Photo, à travers la Rencontre Café photo, souhaite organiser régulièrement des échanges et formations entre artistes pour la survie et la valorisation de la photographie au Congo.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.