Congo-Brazzaville: Droits humains - Renforcement des capacités des associations des droits de l'homme

Un atelier de formation axé sur la protection internationale en République du Congo s'est tenu le 22 septembre à Brazzaville.

Organisé sous le patronage du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), cet atelier visait comme objectif : partager avec les ONG des droits de l'homme qui œuvrent en République du Congo sur la question des réfugiés.

La formation s'est articulée autour de plusieurs thèmes, parmi lesquels : présentation du HCR, protection internationale et mandat du HCR au Congo ; détermination du Statut de réfugiés ; et enfin, droits et devoirs des réfugiés et demandeurs d'asile.

Dans les exposés précédant le jeu des questions-réponses, l'un des intervenants a présenté son thème et fait une projection de leurs politiques en la matière qui a tourné autour de la protection internationale et mandat du HCR au Congo. Il s'agissait de Gisèle Parfaite Nstiété, associée à la protection au HCR.

A cette occasion, les participants ont été édifiés sur les activités du HCR, en plus de mandat principal et sur son rôle qui est de protéger les réfugiés dans la procédure d'asile notamment les aider également à trouver des solutions au rapatriement volontaire, entre autres, leurs intégrations locales, réinstallations, promouvoir les accords internationaux en leur faveur, ainsi que veiller au respect desdits accords.

Le HCR, rappelons-le, est une institution dont les activités ont été traditionnellement centrées sur les réfugiés. Mais avec l'apparition de nouveaux problèmes, son mandat s'est élargi : réfugiés plus de dix millions, demandeurs/requérants d'asile plus d'un million, rapatriés plus de deux millions, personnes déplacées (sous certaines conditions) plus de cinq millions, apatride plus de dix millions dans le monde.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.