Angola: Karaté - Benguela mise sur la formation d'instructeurs

Benguela — La formation continue et la qualification des instructeurs et des arbitres est la priorité du plan d'action de l'Association provinciale de karaté de Benguela pour le quadriennal 2020/24, a informé mardi, son président, António Telesi .

Selon le directeur sportif, qui s'entretenait avec l'Angop, l'objectif est de former au moins 15 arbitres et 13 instructeurs, afin d'adapter la pratique de la discipline aux exigences techniques de l'instance dirigeante.

António Telesi a ajouté qu'il allait promouvoir la massification du sport, en mettant davantage l'accent sur les enfants et les adolescents, des deux sexes, comptant, à cet effet, avec un soutien local, qu'il a préféré ne pas préciser.

De cette manière, a-t-il dit, il sera possible d'augmenter la pratique du sport dans la province de Benguela, en faveur non seulement du sport, mais aussi de la santé des gens.

«Nous sommes conscients des défis qui nous attendent. Et j'ai entièrement confiance en mon équipe de travail », a conclu le nouveau président.

Avec son élection le 12 septembre 2020, AntónioTelesi met fin au long mandat du maître José Januário, qui a dirigé le karaté-do à Benguela pendant 32 ans (1988/2020).

La nouvelle direction de l'APK intègrent les vice-présidents Hermenegildo Tomas et Inácio Tchitongua, le secrétaire général, Tomé Malheiro, et la secrétaire générale adjointe, Teresa Ngongo.

Avec sept arbitres et 11 instructeurs, la province contrôle 13 écoles dans les villes de Benguela, Lobito, Ganda et Cubal, avec environ 300 pratiquants.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.