Algérie: Signature d'une convention de partenariat entre l'ANVREDET et le CRSTDLA

Alger — Une convention de partenariat et de collaboration a été signée, mardi, entre l'Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) et le Centre de recherche scientifique et technique pour le développement de la langue arabe (CRSTDLA), visant l'accompagnement des chercheurs et des ingénieurs dans la réalisation de leurs projets à caractère économique et social.

Cette convention a été signée par la directrice générale de l'ANVREDET, Nedjoua Demmouche Mounsi, et le directeur du CRSTDLA, Mourad Abbas. Elle porte essentiellement sur "la valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique, l'accompagnement et le soutien via l'étude, la création des startups, le conseil et l'expertise et la formation".

Dans le cadre de cette convention, "l'ANVREDET s'engage à mettre l'incubateur de l'Agence à la disposition des chercheurs et des ingénieurs du CRSTDLA afin de développer des thèmes de recherche et d'étude dans le processus d'incubation des projets en matière d'étude du projet, d'élaboration du business plan, la valorisation, l'entreprenariat et l'innovation.

Elle s'engage aussi à organiser des formations sur la propriété intellectuelle et l'accompagnement, l'intégration des chercheurs et les ingénieurs porteurs de projets innovants et créatifs dans les différents événements organisés par l'Agence.

L'ANVREDET doit aussi organiser des séminaires et conférences techniques destinés à traiter un thème de travail ou de recherche d'intérêt commun, répondre à toute demande d'information nécessaire à la réalisation des actions faisant l'objet de la présente convention.

A cette occasion, le directeur du CRSTDLA, Mourad Abbas a affirmé que la démarche de cette convention consiste à "accompagner les chercheurs et les ingénieurs dans la réalisation de leurs projets et la consécration de la culture de l'entrepreneuriat, étant donné que l'ANVREDET se veut un trait d'union entre la recherche scientifique et le secteur économique".

Le même responsable a souligné que "nombre de chercheurs et de fonctionnaires relevant du CRSTDLA ont bénéficié d'une formation qui a été assurée le mois de janvier dernier par les experts de l'Agence".Cette convention s'ajoute à celles conclues par le Centre avec des universités et des centres nationaux et étrangers dans le cadre de l'accès aux expertises et au développement du concept de la recherche et de la formation.

Pour sa part, la DG de l'ANVREDET, Nedjoua Demmouche Mounsi, s'est félicitée de la convention de collaboration avec le CRSTDLA, soulignant que l'Agence s'intéresse au financement et à l'accompagnement économique de tous les projets de recherche.

Elle a ajouté que l'Agence avait conclu des conventions de partenariat avec la plupart des centres. Or, la conclusion de cette convention dont la signature est programmée pour le mois de janvier dernier, a été reportée, en raison de la crise sanitaire due au COVID-19, a-t-elle précisé.Une commission commune composée de cadres représentant les deux parties sera installée, avec pour mission le suivi de l'application des clauses de cette convention.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.