Maroc: Dakhla-Oued Eddahab - Une mobilisation pour la mise en œuvre du protocole sanitaire dans les établissements scolaires

Dakhla — Une mobilisation à grande échelle a accompagné la mise en œuvre du protocole sanitaire dans les établissements scolaires au titre de la rentrée scolaire 2020-2021, a souligné la directrice de l'Académie régionale d'éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab, Ejjida Ellabig.

La mise en place de ce protocole sanitaire reflète la mobilisation du corps enseignant, dans la mesure où ce protocole doit être complété par un engagement effectif des autorités territoriales, des associations des parents et tuteurs d'élèves et des représentants de la société civile, afin de réunir les conditions nécessaires à la réussite de cette année scolaire à tous les niveaux, a indiqué Mme Ellabig dans un entretien accordé à la MAP.

Dans ce contexte, elle a noté que l'Académie a entamé une vaste opération de désinfection et de stérilisation des établissements scolaires et ses dépendances, en coordination avec la commune de Dakhla, faisant savoir que ces établissements ont procédé à l'acquisition de matériels de stérilisation afin de s'engager activement dans des efforts pour juguler l'expansion de cette pandémie.

Par ailleurs, l'AREF a effectué en partenariat avec la direction régionale de la Santé des tests de dépistage au Covid-19 au profit des cadres pédagogiques et administratifs, tous cycles confondus, a-t-elle poursuivi, ajoutant que les deux parties ont tenu des réunions, afin d'élaborer un plan de communication visant à renforcer les mesures de précaution pour accompagner la rentrée scolaire 2020-2021.

L'AREF de Dakhla-Oued Eddahab a pris une panoplie de dispositions et de mesures adaptées au contexte actuel, qui s'inscrit dans la mise en œuvre des orientations du département de tutelle, a-t-elle expliqué.

Il s'agit, entre autres, de mobiliser toutes les ressources financières des associations de soutien de l'école pour garantir l'application du protocole sanitaire, en l'occurrence la désinfection de l'ensemble des classes, le lavage régulier des mains, l'utilisation des gels hydroalcooliques, le port du masque et le passage par un tapis stérilisant, a-t-elle poursuivi.

Dans le même ordre d'idées, Mme Ellabig a souligné que l'AREF a distribué des affiches et brochures, ayant pour finalité de mettre en avant les mesures préventives et les règles d'hygiène à adopter pour lutter efficacement contre la propagation de ce virus.

Pour la région de Dakhla-Oued Eddahab, et tenant compte des données relatives à la pandémie et du choix fait par plus de 80% des parents et tuteurs d'élèves pour l'enseignement présentiel, l'AREF a pris des mesures importantes pour réunir les conditions propices garantissant le droit à la scolarisation, tout en veillant à assurer une protection et une sécurité sanitaire optimale des apprenants et cadres pédagogiques et administratifs contre le risque de propagation du nouveau coronavirus, a-t-elle ajouté.

Vu que la conjoncture liée à la Covid-19 et les mesures préventives l'accompagnant ne permettent pas aux établissements scolaires d'accueillir l'ensemble de leurs élèves en même temps, la formule de l'enseignement présentiel en alternance et le système d'enseignement par groupe ont été adoptés, a-t-elle fait savoir.

De même, la directrice de l'AREF a noté que la réunion des coordinateurs régionaux de l'inspection pédagogique a débattu, quant à elle, de la nouvelle répartition du temps scolaire, tous cycles confondus, à condition que chaque établissement scolaire opte pour son mode d'apprentissage et l'envoie à la Direction provinciale et à l'Académie régionale pour la prise de décision appropriée.

Concernant la sensibilisation quant à la gravité du virus, Mme Ellabig a indiqué que le ministère de tutelle a déployé d'énormes efforts tels que la diffusion des cours via les chaînes de télévision dédiées à cet effet, en plus des efforts consentis par les services relevant de l'Académie aux niveaux régional et provincial.

Dans ce sillage, des visites de terrain et des campagnes de sensibilisation en milieu scolaire ont été menées, en coordination avec les cadres éducatifs, permettant aux élèves de suivre directement les conseils pour limiter la propagation de la pandémie, ainsi que l'organisation des séminaires à distance impliquant toutes les parties prenantes, a-t-elle soutenu.

Les clubs de santé au sein de chaque établissement scolaire ont mis en place des programmes de communication régulière et continue avec les élèves et leurs tuteurs, dans l'optique de les inciter à respecter les dispositions du protocole sanitaire et à assumer leurs responsabilités dans ce cadre, a-t-elle relevé.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.