Maroc: Botola Pro D1 - Le derby casablancais en temps de corona, l'effervescence des supporters envahit les réseaux sociaux

Casablanca — La hausse du nombre des personnes atteintes de la covid-19 dans la capitale économique du Royaume ne semble altérer en rien l'effervescence des supporters du Wydad (WAC) et du Raja de Casablanca (RCA) qui s'affrontent ce jeudi, à huis clos, au complexe sportif Mohammed V, en mise à jour de la 25è journée de la Botola Pro D1 de football.

Le 128è derby casablancais, qui intervient cette année dans un contexte marqué par l'épidémie du nouveau coronavirus, domine les débats à Casablanca où les supporters des deux clubs rivaux prennent leur mal en patience, étant obligés de suivre les péripéties de la rencontre devant leur petit écran, eux qui ont l'habitude de conférer à ce Classico une touche particulière par leur présence.

Loin des tribunes, les supporters ont ainsi envahi les réseaux sociaux à la veille de ce rendez-vous crucial, d'autant plus que la victoire sera décisive pour la course au titre.

En effet, les supporters du WAC et du RCA ont trouvé refuge dans le web afin d'exprimer leur soutien inconditionnel à leur équipe préférée. Youtube, Facebook, Twitter ou encore Instagram sont devenus le théâtre d'une rivalité intense entre les supporters des deux ténors du football national, en coude à coude en tête du classement, à une très fine unité d'écart en faveur des Aigles verts.

Ainsi, les ultras des deux clubs rivaux n'ont pas lésiné sur les moyens afin de soutenir leur équipe, d'autant plus que cette rencontre constitue un avant-goût des prochains rendez-vous, notamment les demi-finales de la Ligue des Champions d'Afrique devant opposer le Wydad à Al Ahly d'Egypte et le Raja à l'autre formation égyptienne du Zamalek.

Dans leurs messages et tweets, les supporters des deux clubs sont unanimes que face à la situation inédite liée à la covid-19 que traverse le Maroc, le respect des mesures édictées par les autorités publiques compétentes est essentiel afin de freiner la propagation de ce virus, tout en formulant l'espoir de retrouver la chaleur des gradins dans un proche avenir.

La rivalité entre les supporters des deux clubs avait commencé dès l'apparition des premiers cas de coronavirus, en s'engageant dans des actions humanitaires à l'image d'un match virtuel contre le coronavirus, la mise en vente de billets de solidarité, outre leur implication dans des campagnes de sensibilisation sur les moyens de faire face au covid-19.

Au demeurant, le duel virtuel entre le public des deux clubs casablancais a conféré une valeur ajoutée à ce derby, dont le public est désormais une marque déposée sur les plans continental et mondial.

Le Raja et le Wydad semblent déterminés ainsi à signer une prestation qui soit à la hauteur de leur histoire et de leur public qui se remémore encore et toujours la "remontada" historique signée par le Raja le 23 novembre dernier en match retour du huitième de finale de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions.

Les superbes tifos et l'ambiance du public le jour de ce derby ont été revisités, en mode virtuel, par les fans des deux clubs, en vue de booster le moral des joueurs.

Dans leurs précédents face-à-face, les Rajaouis avaient signé 36 victoires contre 30 pour les Rouge et blanc, alors que 61 confrontations se sont soldées par un nul depuis leur première rencontre qui remonte à 1957.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.