Ile Maurice: Sir Gaëtan - L'exercice de pompage a pris fin

22 Septembre 2020

Il n'y a plus d'hydrocarbures à bord de l'épave du Sir Gaëtan. L'opération de pompage a pris fin dans l'après-midi du mardi 22 septembre.

Quant aux hydrocarbures qui se trouvaient à bord du Sir Gaëtan, la Mauritius Ports Authority (MPA) a fait savoir que le volume exact sera connu lorsque Polyeco SA et Dive Solutions remettront leur rapport final demain. «On aura le chiffre total après avoir tout pompé et fait le flushing car il y aura du carburant mélangé à de l'eau», laisse entendre une source proche du dossier. Dans un communiqué émis par la MPA le 16 septembre dernier, l'estimation initiale oscillait entre 25 et 38 tonnes de diesel et deux à quatre tonnes de lubrifiant.

Pour rappel, l'exercice de pompage avait débuté le 7 septembre. Mais les conditions climatiques défavorables n'ont pas permis un pompage continu. Plusieurs fois, l'opération a dû être suspendue à cause d'une mer fortement agitée. Le Posh Perseverance, battant pavillon singapourien, a été dépêché à Maurice et a fait office de plate-forme d'opération par la société grecque.

Rappelons que pour cette opération de pompage, Maurice a pu compter une fois de plus sur l'aide indienne. L'INS Nireekshak qui avait été déployé à Maurice à la suite du naufrage du MV Wakashio, était déjà en route pour l'Inde et a fait demi-tour le 30 août dernier à la demande des autorités mauriciennes. Ce navire est spécialisé en soutien de plongée et a permis de réaliser une vidéographie et de faire une évaluation des dommages grâce à son système de positionnement dynamique.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.