Congo-Kinshasa: Après le TENAFEP à Mbandaka - Certaines autorités scolaires sous menaces de mort

22 Septembre 2020

Des autorités scolaires, qui ont récemment organisé le Test national de fin d'études primaires (TENAFEP) 2020, ont dénoncé des menaces de mort qui pèsent sur eux. Des tracts, retrouvés lundi 21 septembre devant la sous-division de Mbandaka I, accusent ces autorités de détournement des primes de prestation.

Parmi les responsables des écoles visées, figurent le directeur provincial de l'inspection principal et le sous-PROVED de l'inspection du pool primaire de la sous-division de Mbandaka I. Les auteurs du tract les accusent de détournement des primes de prestation. Ces gens menacent alors d'attenter à leurs vies et d'incendier leurs habitations pour se venger.

Le Sous-PROVED de Mbandaka I, Mango Matela, invite les autorités provinciales à protéger toutes ces autorités.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.