Maroc: Casablanca - Tentative de trafic de drogues avortée, près de deux tonnes de chira saisies (DGSN)

Rabat — Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont mis en échec mardi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic de drogue et ont saisi une tonne et 993 kilogrammes de chira.

Les éléments de la police avait repéré une voiture utilitaire soupçonnée de trafic de grandes quantités de drogues au niveau de la route nationale aux alentours de Tit Mellil, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le conducteur de la voiture et son compagnon ont sciemment refusé d'obtempérer, exposant la vie des fonctionnaires de la police à des menaces sérieuses et dangereuses avant de s'enfuir à bord d'une autre voiture légère, laissant derrière la voiture utilitaire à proximité de la région de Had Soualem.

Les recherches et enquêtes préliminaires ont révélé que la voiture saisie portait de fausses plaques d'immatriculation, tandis que la fouille de la voiture a permis d'y découvrir quelque 1.993 kilogrammes de chira.

Le service préfectoral de la police judiciaire a ouvert une enquête préliminaire, sous la supervision du parquet compétent, afin d'identifier les suspects impliqués dans cette affaire, et de déterminer ses ramifications et liens éventuels avec les réseaux internationaux de trafic de drogue, conclut le communiqué.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.