Cameroun: Extrême-Nord - La coopération civilo-militaire renforcée

Le Génie militaire vient de mettre à la disposition de l'Education de base de l'Extrême-Nord un certain nombre d'ouvrages, dont 72 salles de classe.

Au total, il s'agit de 72 salles de classe, de 8 blocs de direction, de 11 forages à motricité humaine et de 16 blocs latrines. Des ouvrages que le Génie militaire a construits en l'espace de quatre mois. Et de surcroît dans les départements où le climat sécuritaire reste une préoccupation, notamment dans le Mayo-Tsanaga et dans le Mayo-Sava. La réception provisoire de ces infrastructures s'étale du 6 au 13 décembre 2019. Ces ouvrages flambant neufs viennent améliorer de manière substantielle, les conditions d'apprentissage des élèves et par là-même booster le moral du corps des enseignants en service dans ces zones. On sait que depuis 2013, la région de l'Extrême-Nord en général connaît des troubles sécuritaires liés aux activités terroristes du mouvement Boko Haram, avec un accent particulier dans les départements du Mayo-Tsanaga, du Mayo-Sava et du Logone-et-Chari.

Selon les explications du colonel Jean Nko'o Nko'o du Génie militaire de Garoua, membre de la commission de réception provisoire de ces ouvrages, les dispositions sont en train d'être prises afin que ce dernier département, le Logone-et-Chari en l'occurrence, puisse lui aussi bénéficier de cet appui en ce qui concerne l'amélioration du cadre du travail dans les écoles publiques. Au total, 49 salles de classe neuves sont à construire par le Génie militaire dans le Logone et Chari, notamment dans les arrondissements de Kousseri, Makary, Hile-Halifa, Waza, Zina et Logone Birni. A cela, il faut ajouter la construction de cinq forages à motricité humaine, de 12 blocs latrines, de six blocs de direction. Par ces actes, le génie militaire contribue à sa manière, au renforcement du lien armée-Nation si cher au président de la République.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.