Maroc: Had Soualem - Destruction d'importantes quantités de boissons alcoolisées saisies

Casablanca — D'importantes quantités de boissons alcoolisées constituées de 20.868 bouteilles de vin rouge et près de 850 canettes de bière ont été détruites, mardi, à Had Soualem (banlieue de Casablanca), après leur saisie dans des opérations de contrôle dans plusieurs villes, a annoncé le chef de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), le contrôleur général Hicham Baâli.

Menées par les unités la BNPJ en coordination avec les services de la police judiciaire de Casablanca, Beni Mellal, Khouribga, Oued-Zem et Fès, ces opérations ont visé, le 4 septembre, des dépôts de boissons alcoolisées dans lesdites villes, permettant de révéler nombre d'infractions en matière de taxes douanières et fiscalité, a-t-il expliqué.

Les descentes, conduites en collaboration avec les services des douanes et impôts indirects, l'ONSSA et les autorités territoriales, ont également abouti à la saisie de quantités d'alcool périmé, essentiellement le vin rouge, du fait de leur stockage dans des conditions contraires aux normes de sécurité sanitaire des aliments, a poursuivi M. Baâli.

L'expertise effectuée sur les articles en question a attesté qu'ils étaient impropres à la consommation humaine, en infraction des dispositions de la loi relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, a-t-il assuré.

Trois individus ont été traduits devant le procureur du Roi près le tribunal correctionnel de Casablanca dans le cadre de cette affaire, alors que les investigations se poursuivent toujours.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.