Congo-Brazzaville: Education - Les élèves se préparent pour les évaluations de rattrapage

Les apprenants des classes de passage n'ayant pas atteint la moyenne comprise entre 8 et 9, 99 lors des évaluations du premier semestre ont démarré le 22 septembre, les cours de rattrapage sur l'ensemble du territoire national afin de passer le test de fin d'année scolaire 2019-2020.

Les enseignements de préparation se dérouleront pendant une semaine avant la rentrée scolaire prévue pour le 12 octobre prochain.

La reprise des classes de ces quelques élèves a coïncidé à la rentrée pédagogique des établissements d'enseignement général.

A Brazzaville, pour se rendre compte notamment de la rentrée pédagogique, administrative et des classes, le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Adolphe Mbou Maba a effectué une descente dans les établissements sous tutelle.

Adolphe Mbou Maba et sa délégation ont successivement visité le Collège Nganga Edouard, l'école primaire Joseph Nkeoua, l'établissement privé Camara-Laye et le lycée Chaminade et le Complexe scolaire Révolution-Ngampo Olilou. Le constat a été le même dans ces établissements avec la présence des enseignants et des élèves.

Le coordonnateur inspecteur des collèges de Brazzaville 2, Roger Antoine Oyandza, a souligné la particularité de cette rentrée scolaire sur tous les plans, notamment pédagogique, administratif ainsi que sur la rentrée des classes.

Il a évoqué la présence du personnel, la réalisation des activités programmées pour la rentrée administrative. « La rentrée pédagogique est le jour où les enseignants arrivent pour recevoir des emplois du temps afin de se préparer à bien démarrer la rentrée des classes. Cette année, la rentrée a été conjointe à la reprise des classes des élèves qui seront évalués pour prouver leur admission au test de fin d'année », a-t-il dit.

Interrogé sur la nouvelle mesure de répartition des emplois du temps pour les élèves des classes des examens et de passage prise à cause de la pandémie du coronavirus, Roger Antoine Oyandza a indiqué : « Le problème d'accueil avait été résolu avec trois jours de cours des classes d'examen et trois jours de cours des classes de passage qui seront appuyés par les documents écrits pour leur permettre de gagner en matière du temps », a-t-il déclaré.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.