Afrique Centrale: La BEAC Appelle à une culture de stabilité monétaire

23 Septembre 2020

La Mutuelle des Agents de la BEAC au Cameroun (MABEAC) a lancé vendredi dernier à Bafoussam sa journée baptisée « Journée du VESTI-LOCAL », en présence du Gouverneur de la Région de l'Ouest, Monsieur Augustine AWA FONKA.

La consommation du made in CEMAC est une pratique à vulgariser dans l'ensemble de la sous-région, A en croire ses initiateurs, le VESTI-LOCAL est un engagement des agents de la BEAC Bafoussam de s'habiller, chaque vendredi, en sous-vêtements, vêtements et chaussures confectionnés et fabriqués dans la CEMAC. Ils espèrent par cette pratique, en faisant des émules, favoriser et cultiver la consommation des produits vestimentaires « made in CEMAC ».

Pour le Président de la Mutuelle des Agents de la BEAC au Cameroun, par ailleurs Directeur de l'Agence BEAC de BAFOUSSAM, le VESTI-LOCAL va au-delà du simple rituel de se vêtir en « made in CEMAC » un jour ouvrable de la semaine. C'est une véritable sensibilisation par l'exemple des partenaires sociaux et des acteurs publics et politiques du Cameroun et de la CEMAC, visant l'adoption par tous d'un comportement adéquat à la stabilité de notre monnaie communautaire ; le comportement approprié consistant à privilégier la consommation des produits fabriqués localement au détriment des produits importés dont la consommation baisse systématiquement la valeur de monnaie commune.

Il faut dire que, si le « Consommons Camerounais » avait été lancé par le Président de la République du Cameroun, il y a quelques années. Le verbe en lui-même ne s'est jamais traduit en action. C'est ce qui justifie cette action citoyenne des membres de la MABEAC dont l'objectif est d'éveiller la conscience collective et fédérer tous les partenaires sociaux autour d'un projet communautaire porté par tous et chacun, visant la sauvegarde de la stabilité de notre monnaie par le moyen des habitudes de consommation de tous les agents économiques, avec l'Etat comme exemplificateur.

Lors de son allocution de circonstance, Le Gouverneur AWA FONKA de la région de l'Ouest, a apprécié l'initiative et appelé les média présents à amplifier « l'Appel de Bafoussam » que les organisateurs ont présenté comme étant « un cri patriotique lancé ce 18 septembre 20 par les agents de la BEAC Bafoussam suggérant ainsi à tous les citoyens de la CEMAC d'adopter, à tout instant, un comportement approprié à la sauvegarde de la stabilité de notre chère monnaie communautaire ».

Selon Monsieur MBOA Marcel, Directeur de la BEAC BAFOUSSAM, « l'appel de Bafoussam » s'adresse aux Etats, qui doivent faire une large part aux produits fabriqués localement dans la commande publique, aux importateurs qui doivent s'abstenir d'importer, par patriotisme, tous les produits dont les substituts locaux existent, aux ménages et entreprises qui doivent prioritairement consommer les produits fabriqués localement, et enfin aux universitaires qui devraient apporter plus de lumières sur les aspects sociologiques et culturelles de la gestion d'une monnaie. Concernant justement les universitaires, l'orateur fera allusion à l'illumination apportée par l'éminent professeur d'économie et ancien Président de la Bundesbank, la Banque Centrale allemande avant l'avènement de BCE, Monsieur Helmut SCHLESINGER qui disait « Une politique de stabilité de la part du gouvernement et de la banque centrale n'est pas suffisante pour assurer la stabilité de la monnaie. L'économie et les partenaires sociaux doivent également adopter un comportement adéquat.

En fait, il faut une culture de stabilité dans les sphères publiques et politiques ».

C'est donc un appel à l'adoption par les camerounais et par tous les citoyens des autres pays de la CEMAC d'un comportement adéquat à la stabilité monétaire qui a sanctionné la cérémonie du lancement de la journée du VESTI-LOCAL à Bafoussam ; un appel au développement d'une culture de stabilité monétaire dans la CEMAC. La symbolique était forte au cours de cette journée qui n'était pas faite que de cogitations osées. Le vestimentaire, les boissons, les menus gastronomiques, la musique, et toute la logistique d'accueil étaient exclusivement du « made in Cameroun ». La cérémonie a été marquée par UN refrain dans toutes les articulations: "If you are good to your currency, your currency will be good to you"

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.