Congo-Kinshasa: FPAU - Laurent Batumona honore les martyrs de la Démocratie

Le 20 septembre 2020, une manifestation de commémoration de la journée des martyrs est organisée par l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social en souvenir des manifestations pacifiques qui avaient tourné à l'affrontement entre la police et les manifestants.

Une journée noire qui marque la mémoire congolaise dans sa lutte pour l'instauration de la démocratie. Réclamé par la population, Laurent Batumona a exhorté les jeunes a plus de courage et vigilance pour arracher la victoire en 2023. Le 20 septembre reste la première édition d'un événement qui aura désormais lieu chaque année pour se souvenir des combattants abattus lâchement pour avoir notamment réclamé la tenue des élections en 2016.

En date du 19 et 20 septembre 2016, des combattants de l'Udps ont bravé l'interdiction de défiler sur les rues de Kinshasa et de l'intérieur du pays pour protester contre un quelconque glissement du délai constitutionnel pour le mandat du président.

Lundi dernier, l'Udps s'est souvenu des combattants qui avaient été fauchés lors de ces manifestations.

Ce jour-là, un lourd dispositif de sécurité avait été déployé. Outre les véhicules de la police, présents de manière permanente dans les coins stratégiques de Kinshasa, trois fourgons de police attendaient devant les églises, devant l'esplanade du Palis du peuple ainsi que des pick-up. Des manifestants remontent alors les avenues en courant, les autres en marchant et criant : «Ni peur, ni terreur, l'avenue appartient au peuple, pas de glissement». La foule compte des manifestants de tous âges.

Journée noire pour le droit de manifester

C'est ici où l'Honorable Laurent Batumona a exhorté les Jeunes à continuer la lutte pour un Etat démocratique et a appelé à la vigilance pour la victoire qui s'arrache dans une lutte non-violente. "La jeunesse doit soutenir la vision salutaire du Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la RDC."

MSC-Association ZKZ

Le week-end a été chargé pour le Président du Mouvement de Solidarité pour le Changement. Laurent Batumona a parrainé un partenariat qui a connu la présence d'un millier de nouveaux adhérents au MSC et d'une association ZKZ ( ZoKweZo). Une association qui regroupe des structures du développement dans le Grand Equateur.

L'Honorable Fyfy Osamba Kikwata, présidente de l'Association, a précisé la vision du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il a rappelé la gratuité de l'enseignement, la réalisation des infrastructures routières et autres mécanismes d'instauration d'un Etat de droit par la Justice. Elle a appelé le Président de la République à visiter les provinces du Nord-Ubangi, Sud Ubangi et Mongala. Selon elle, ces provinces sont longtemps abandonnées par le pouvoir d'hier. ZKZ a fait savoir au cours de cette journée commémorative des Martyrs de la démocratie qu'elle soutient inlassablement la vision du Chef de l'Etat et son Allié l'Honorable Laurent Batumona Kandi Kham, président du MSC.

Laurent Batumona annonce le meeting au stade Vélodrome

Le Président du MSC a participé au culte d'action de grâce organisé par le Pasteur Charles Kisolokele, Représentant Légal des églises de la Chapelle de la Veuve de Sarepta à la Foire internationale de Kinshasa. A cette occasion, l'Autorité morale du MSC a, lors de sa prise de parole, a annoncé aux fidèles de cette communauté, la tenue d'un grand meeting populaire du MSC au stade vélodrome de Kintambo le 3 octobre 2020.

A la Fondation Kibassa Maliba

Les activités culturelles ne se sont pas arrêtées là. Il a répondu à l'invitation lui adressée par la Fondation Kibassa Maliba. Une quarantaine d'associations lui avaient réservé un accueil chaleureux. Ces associations ont été parrainées par Raphaël Kibassa à la 10ème Rue Limete, lieu mythique de l'Udps et symbolique dans la lutte pour la démocratie.

Que vive la démocratie, que vive l'Etat de droit, que vive l'UDPS et ses Alliées, que vive la RDC", conclut Laurent Batumona.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.