Togo: L'USET veut savoir à quelle sauce les enseignants seront mangés

22 Septembre 2020

Les enseignants réunis au sein de l'USET (Union Syndicale de l'Education du Togo) ne comptent pas reprendre les classes le 26 Octobre prochain, sans discussion préalable avec le ministre de tutelle.

En tout cas, dans un communiqué, l'Union des Syndicats de l'Education du Togo (USET) sollicite une table de discussion pour échanger avec le gouvernement togolais sur les conditions de la prochaine rentrée scolaire qui devra intervenir dans un contexte de la pandémie au nouveau Coronavirus obligeant à l'observation de nouvelles mesures restrictives.

Des dires des enseignants, ce cadre de discussion en valait la peine dans la mesure où, pour cette rentrée, le gouvernement a édité de nouvelles règles visant à réduire les risques de contamination en milieu scolaire, qui instaurent les cours de mercredi après-midi et les samedis.

Toutefois, exige-t-elle l'élaboration d'un planning de l'année scolaire conformément au code du travail et les conventions de l'OIT sur les conditions de vie et de travail des salariés.

Allusion est donc faite aux deux (2) milliards de francs CFA sur les salaires à compter de fin octobre 2020.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.