Cote d'Ivoire: Bictogo - «Des gens qui ont déposé leurs candidatures ont reconnu la CEI et le conseil constitutionnel»

Le mardi 22 septembre 2020, le Directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo a tenu une réunion avec les coordonnateurs régionaux et associés, au Palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire, Abidjan-Cocody pour analyser la situation sociopolitique en Côte d'Ivoire.

Dans ses propos introductifs, il a réaffirmé face à ses interlocuteurs que l'élection présidentielle du 31 octobre aura bel et bien lieu. « Nous irons aux élections. La crédibilité, la légitimité d'une élection ne valent que par le processus. À ce jour, toutes les étapes du processus ont été respectées. Ce n'est pas le nombre de participants à une élection qui la rend crédible. S'ils (Ndlr : les opposants) décident de ne pas aller aux élections, elles se tiendront le 31 octobre. Et l'élection ne vaut que par le taux de participation. Les Ivoiriens s'exprimeront. Je voudrais rassurer nos militants et les Ivoiriens que nous maintenons le cap et que ce ne sont pas des sorties aussi bien à Paris, à Daoukro ou des réunions ici et là en cachette, la nuit avec quelques soldats ou démobilisés qui feront peur au peuple de Côte d'Ivoire. Le peuple de Côte d'Ivoire reste debout et nous irons aux élections », a-t-il lancé donnant lieu à des salves d'applaudissements de la part des coordinateurs et autres militants.

«Voilà des gens qui ont déposé leurs dossiers de candidature. Dès qu'ils l'ont fait, c'est qu'ils ont reconnu la Cei, c'est qu'ils ont reconnu la qualité du conseil constitutionnel sur sa compétence à recevoir ou à rejeter. Dès lors que des candidats ont été retenus, ce qui reste, c'est d'aller préparer l'élection du 31 octobre », a-t-il ajouté.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.