Cote d'Ivoire: Patrimoine culturel de l'Unesco - Huit mosquées ivoiriennes proposées

22 Septembre 2020

Huit (8) mosquées de style soudanais présentes sur le sol ivoirien ont récemment été proposées à candidater en vue d'une inscription sur la liste du patrimoine culturel de l'Unesco. Aka Konin, directeur général de l'Office ivoirien du patrimoine culturel (Oipc), l'a indiqué le 22 mars à Cocody.

Ces mosquées se situent dans des localités telles que Sorobango (Bondoukou), Nambira (M'Bengué), Kong, Kaouara (Ouangolodougou), Tengréla, Kouto et Samatiguila. La sélection de ces lieux de culte s'est opérée à la suite d'une mission qui s'est déroulée du 18 août au 5 septembre.

C'est l'aboutissement d'un chantier qui mobilise, depuis de nombreux mois, un comité composé d'experts du patrimoine culturel, des directeurs régionaux de la culture et de la francophonie, de représentants du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d'Ivoire (Cosim). « Ces huit mosquées ont été sélectionnées sur une vingtaine à travers le pays. Elles ont été choisies, entre autres, pour leurs valeurs historiques, culturelles et spirituelles», a précisé le directeur de l'Oipc.

A travers ce projet, la Côte d'Ivoire honore un engagement pris envers l'Unesco. En effet, le pays a ratifié, par un décret datant de 1980, la Convention sur la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de 1972. Cette ratification fait obligation aux états parties de proposer des biens culturels en vue de leur inscription sur la liste du patrimoine mondial.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.