Congo-Kinshasa: Assemblée générale de l'ONU - Tshisekedi exprime les attentes de la RDC à l'égard de la MONUSCO

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a clôturé mardi la première journée des discours de l'Assemblée générale de l'ONU. Il est revenu sur la gestion domestique de la pandémie, avant d'évoquer la mission onusienne stationnée dans son pays et en cours de transformation.

Pour la 75e Assemblée générale annuelle de l'ONU, les dirigeants du monde font leurs interventions par vidéo enregistrée, à cause de la pandémie de coronavirus. Et c'est le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, qui a clôturé la première journée de discours.

Après avoir plaidé pour une annulation pure et simple de la dette des pays en développement face à la crise économique qui a suivi la crise sanitaire, il est revenu sur la gestion de la pandémie de Covid-19, avant d'évoquer la mission onusienne stationnée dans son pays et en cours de transformation.

Il a exprimé les attentes de son gouvernement à l'égard de la Monusco. Il demande notamment « le renforcement de la collaboration sur le terrain » entre la Monusco et les FARDC, les forces armées congolaises, « afin que la puissance de feu attendue pour protéger la population et restaurer la paix, la sécurité et l'autorité complète de l'État sur toute l'étendue du territoire national, soit effective ».

Il a également évoqué sa « détermination » à « redonner, le plus tôt possible, le sourire aux populations de l'Est ». Pour cela, il a exprimé sa volonté « d'accroître la capacité opérationnelle de la Brigade d'intervention, notamment en la dotant d'unités spéciales adaptées à la guerre asymétrique que nous imposent les groupes armés à l'Est du pays ».

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.