Sénégal: Agression de Mame Diarra Fam - Le groupe parlementaire Liberté et Démocratie réclame justice

23 Septembre 2020

Dans un communiqué de presse, le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Cheikh Bara Doli Mbacké, a qualifié l'agression de la députée Mame Diarra Fam de « particulièrement grave ». Il interpelle le Président de l'Assemblée nationale pour qu'il accompagne l'honorable députée dans le sens du respect de son intégrité physique et morale. Cheikh Bara Doli Mbacké soutient aussi avoir interpellé son collègue, le Président Aymérou Gningue.

Pour le groupe parlementaire Liberté et Démocratie, « cet acte de barbarie organisé par des personnes identifiées doit faire l'objet de poursuite dans les meilleurs délais ». Il exige que justice soit faite et que les coupables soient punis conformément à la loi en vigueur. Le Président Mbacké souligne que la victime a porté plainte et que le groupe compte prendre des avocats pour défendre la députée.

Mame Diarra Fam a été victime, lundi, aux environs de 20h, d'une attaque devant son domicile situé dans la commune de Guinaw Rail nord alors qu'elle avait à peine fini d'animer une émission télé où elle appelait les autorités publiques à venir en aide aux populations sinistrées de cette zone.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.