Sénégal: Dragage et balisage de la brèche de Saint-Louis - Le ministère des Pêches et l'entreprise chinoise Chec signent le contrat de prestation

23 Septembre 2020

Le ministère des Pêches et de l'Économie maritime et l'entreprise chinoise Chec ont paraphé, hier à Diamniadio, le contrat de prestation des travaux de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis. L'infrastructure d'une valeur de 7 milliards 242 millions FCfa doit être livrée dans trois mois quinze jours.

L'Agence nationale des affaires maritimes (Anam) représentée par le ministre des Pêches et de l'Économie maritime, Alioune Ndoye, et l'entreprise chinoise Chec ont signé, mardi 22 septembre, le contrat de prestation de dragage et de balisage de la brèche de Saint-Louis longue de 7 km. Les travaux vont concerner le dragage de la voie navigable sur le port polonais, avec un gabarit permettant un écoulement censé réduire le dépôt de sédiments. Les volumes à draguer ciblent une profondeur de 3,5 mètres de l'embouchure au port polonais et à l'Hydrobase.

Un balisage lumineux sera également installé de l'embouchure au port pour assurer la navigation de jour comme de nuit sur le chenal large de 150 mètres et une base de 250 mètres. Le coût de ces travaux prévus sur une période de trois mois quinze jours est estimé à 7 milliards 242 millions de FCfa. L'infrastructure aura le mérite, selon le ministre des Pêches et de l'Économie maritime, de réduire les accidents - des pertes en vies humaines ont été enregistrées en 17 ans.

Sans compter, d'après lui, les incidents matériels handicapant l'activité de pêche. « C'est un honneur de concrétiser la vision du Chef de l'État. Il s'agit d'un tournant décisif dans la prise en charge des doléances des pêcheurs de Saint-Louis, notamment de Guet Ndar. Attachés à la sécurité des pêcheurs, nous pourrons freiner la récurrence des accidents », a magnifié Alioune Ndoye.

Son collègue ministre et maire de Saint-Louis, Mansour Faye, s'est félicité de la satisfaction d'une vieille doléance des habitants de la ville. « C'est une excellente nouvelle pour Guet Ndar et toute Saint-Louis. C'est notre principale préoccupation. C'est le résultat d'une longue lutte pour la sécurité des populations et le bon déroulement des activités des pêcheurs », a salué Mansour Faye, avant de prier son collègue ministre des Pêches et de l'Économie maritime d'intervenir afin que le Président de la République se rende lui-même à Saint-Louis pour lancer les travaux. Représentant les pêcheurs de Guet Ndar, Iba Fall a apprécié une initiative au cœur des préoccupations saint-louisiennes. « La brèche a fait de beaucoup de victimes. Le début des travaux de balisage enchantent tous les fils de Saint-Louis. L'attente a été longue, aujourd'hui c'est un plaisir de constater un début de solution », a-t-il dit.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.