Algérie: AFN - Le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"

Setif — Le président de l'Alliance des forces nationales (AFN), Nacir Anane, a affirmé mardi à Sétif que le projet d'amendement de la Constitution qui sera soumis au référendum populaire le 1er novembre prochain "permettra d'aller vers des lois devant servir le citoyen et qui mèneront le pays à bon port".

Dans une conférence de presse tenue au siège du bureau de wilaya du parti "Mouvement El Islah" en présence des cadres de sa formation politique, M. Anane a estimé que le projet d'amendement de la Constitution "servira la catégorie des jeunes qui composent la majorité de la société et l'édification d'une nouvelle Algérie où nul ne sera exclu".

Le président de l'AFN a considéré que "voter Oui écartera les perturbateurs et les sceptiques qui œuvrent à faire échouer cette démarche", estimant que le1er novembre prochain "consolidera la détermination des Algériens à assurer le succès de cet évènement politique "car ce sera un jour qui nous rappellera le message des chouhada", a-t-il ajouté.

Il a appelé en outre les citoyens à "participer massivement et à dire oui au projet d'amendement de la Constitution".

M. Anane a indiqué qu'après la consultation des bases du parti et la concertation avec d'autres partis politiques et des personnalités nationales, l'AFN a décidé d'œuvrer en faveur du succès du référendum et sera, dans les prochaines semaines, sur le terrain dans l'Algérie profonde et les zones d'ombre pour appeler à voter "Oui" pour les amendements constitutionnels dans l'intérêt du peuple et de la patrie, mais aussi pour concrétiser les espoirs des chouhada et les aspirations populaires.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.