Ile Maurice: Sherry Gate - Troisième jour aux Casernes pour l'avocat Hurhangee

23 Septembre 2020

Back to Line Barracks pour Ashley Hurhangee, ce mercredi 23 septembre. «Peu importe quelle version je vais donner et quelles preuves je vais apporter, la police va sortir une charge provisoire contre moi», a-t-il déclaré avant son interrogatoire.

Ce qu'appuie son avocat. Rouben Mooroongapillay espère qu'il n'y aura pas de charge provisoire tant que la police n'interroge pas les autres protagonistes, mais leurs sources policières tendent à dire que son client pourrait être arrêté.

Me Ashley Hurhangee est interrogé dans le cadre de l'enquête instituée sur l'affaire «Sherry Gate». Cela, suivant d'une déclaration faite par Shameem Korimbocus, connu comme Shameem Onenonly sur les réseaux sociaux, pour breach of Information and Communication Technologies Act (ICTA).

Selon la plainte de Shameem Korimbocus, des avocats, journalistes et politiciens ont comploté afin de faire une vidéo pour fragiliser le MSM à la veille du scrutin de 2019. La vidéo intitulée «Sherry Gate» diffusée par Top Fm évoque de graves allégations contre le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh. Ce dernier aurait favorisé Deepak Persand, un entrepreneur, dans le cadre de l'installation de câbles en fibre optique.

Demande à Sherry Singh de «step down»

Hier, devant les policiers, Me Ashley Hurhangee a dévoilé des informations sur l'application en ligne de Shameem Onenonly, à travers un consultant en immigration, pour se réfugier en Angleterre car il faisait souvent des sorties contre le gouvernement mauricien sur sa page Facebook. Shameem Onenonly avait d'ailleurs soutenu être en possession de photos compromettantes du Premier ministre et des membres de sa famille.

Me Ashley Hurhangee a aussi émis des doutes sur la crédibilité de Shameem Onenonly, car ce dernier fait l'objet d'une plainte pour forgery. Il se demande comment peut-il être à présent le témoin de Sherry Singh, qui est à l'origine de la plainte pour complot contre lui depuis l'année dernière. Il a produit un affidavit où Deepak Persand confirme le contenu de la vidéo «Sherry Gate».

Me Ashley Hurhangee a également demandé au CEO de Mauritius Telecom de «step down».

Sherry Singh, lors d'une cérémonie de Mauritius Telecom, hier, n'a pas souhaité réagir sur cette demande de «step down» à cause de l'enquête «Sherry Gate». Il a souligné qu'il répondra aux questions lors d'une conférence de presse, le mardi 29 septembre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.