Cameroun: Ferdinand Ngoh Ngoh a-t-il donné l'ordre de débloquer 20 millions de francs CFA ?

23 Septembre 2020

Un document circule sur les réseaux sociaux, indiquant un déblocage de 20 millions de cfa. Pour une communication d'urgence. Sans doute croit savoir en rapport avec les manifestations du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MR), un parti opposé au régime de Yaoundé.

Ce document porte la mention très urgent signé le 21 septembre 2020, par Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d'Etat secrétaire général de la présidence de la République. Il donne ordre au ministre des finances, Louis Paul Motaze de « bien vouloir mettre à la disposition du ministre chargé de mission à la présidence de la République, Monsieur Philippe Mbarga Mboa, la somme de 20 000 000 CFA » Pour « opérations spéciales de communications »

Le journal Réalités Pus, paraissant à Yaoundé revient sur ce qu'il qualifie de Centième coup-bas contre le Sg/Pr pour écrire «Ngoh Ngoh n'a jamais écrit à Motaze pour débloquer vingt millions à Mbarga Mboa». Pour le journal, Une fausse correspondance datée du 21 septembre avec des signatures imitées fait le tour des réseaux sorciers pour tenir l'image du Secrétaire général de la Présidence de la République. Faux et mille fois faux! Ferdinand Ngoh Ngoh n'a jamais écrit au Minfi Louis Paul Motaze pour lui demander de trouver de l'argent au ministre Mbarga Mboa. Les bandits ont raté leur coup...

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.