Cameroun: Détournement éhonté des médias financés par les impôts des Camerounais

23 Septembre 2020

Mais comment qualifier cette manière bien camerounaise de faire la politique ? Mettre en une du quotidien national cette onomatopée sarcastique et familière léguée par Jacques Chirac est une provocation. Le pouvoir et sa presse voudraient titiller l'orgueil du peuple de l'opposition qu'ils ne s'y prendraient autrement. Irrespect, fanfaronnades, arrogance ... Pour eux, il n'y a pas d'autre façon de traiter ce « Petit parti » que par l'humiliation.

Ce à quoi se livre Jacques Fame Ndongo lorsqu'il corrige les communiqués de Maurice Kamto. Ou cet éditorialiste de la CRTV traitant le président du MRC de « Déficient mental ». Ils avilissent ainsi toute personne qui s'oppose au pouvoir par le détournement éhonté des médias financés par les impôts des Camerounais.

Plus grave, ils appellent à l'escalade car le mot Insulte vient du latin in silire, qui veut dire « bondir sur ». Insulter est donc un acte de violence verbale, qui précède souvent l'agression physique.

Cette Une inutilement provocatrice de Cameroon Tribune est irresponsable. En cette période troublée, les journalistes des médias publics seraient bien inspirés de travailler dans l'esprit de disséminer la culture démocratique tout en prônant l'apaisement.

L'histoire des transitions politiques nous enseigne que la plume est une arme qui se retourne souvent contre ceux qui en usent sans discernement.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.