Cameroun: Ambassade du Cameroun en France - 60 000 masques reçus

Le don réceptionné le 16 septembre dernier par S.E. André-Magnus Ekoumou, est de Dominique Saatenang vice-président de la Fédération des investisseurs Chine-Afrique.

Contre le coronavirus, la mobilisation des Camerounais ne se fait pas seulement à Yaoundé ou à Douala. A l'étranger également, les fils et filles du triangle national, sont debout pour barrer la voie à l'évolution du Covid-19, en réponse à l'appel à la solidarité nationale, lancée par le président de la République, Paul Biya. C'est dans ce sens qu'à Paris, le 16 septembre dernier, Dominique Saatenang, spécialiste des arts-martiaux d'essence chinoise du Temple Shaolin et expert en coaching et développement personnel a offert 60 000 masques de protection, à S.E. André-Magnus Ekoumou, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun en France.

4 000 masques sont destinés au personnel diplomatique et consulaire. 6 000 aux associations camerounaises de France et 50 000 masques chirurgicaux sont affectés au personnel médical du Cameroun. S'exprimant à l'occasion à la salle d'Apparat de l'ambassade du Cameroun en France, le donateur, par ailleurs, vice-président de la Fédération des investisseurs Chine-Afrique a indiqué que « l'amour qu'on porte pour son pays ne doit pas simplement s'exprimer par ce que l'on reçoit, mais surtout par ce que l'on donne.» Comme pour dire que chaque Camerounais, doit « faire un investissement personnel pour son prochain ».

Au moment où certains membres de la communauté camerounaise de France sont enclins à poser des actes d'incivisme et antipatriotiques, S.E. André-Magnus Ekoumou a qualifié maître Dominique Saatenang, de modèle pour les fils et filles du Cameroun résidant dans l'hexagone. « Votre contribution à la prévention du Covid-19, votre apport précieux et indiqué, votre accompagnement et votre générosité, nous permettent de continuer à adopter cette attitude de résilience dans la mise en œuvre des mesures barrières contre cette pandémie.

Je souhaiterais également souligner ce formidable élan de solidarité dont vous faites preuve, à l'endroit de vos compatriotes. Il s'agit d'un bel exemple de fraternité, d'altruisme et d'intérêt général », a relevé le chef de la mission diplomatique camerounaise en France. Pour l'ambassadeur André-Magnus Ekoumou, cette initiative « contribue à rehausser le niveau d'implication de la diaspora camerounaise dans notre effort national de développement et notre marche vers la prospérité collective. Des initiatives du genre traduisent une contribution encore plus significative de la communauté camerounaise de France au développement de notre pays ». Avec cette cérémonie, S.E. André-Magnus Ekoumou a démontré sa volonté d'ouverture et de suivi des projets qui viennent des membres de la grande communauté camerounaise de France. Il pose ainsi un nouveau jalon en faveur de la diplomatie de proximité et d'actions concertées, prônée par le président de la République, Paul Biya.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.