Cameroun: Décentralisation - Le Minddevel face aux maires du Littoral

Rapports avec la tutelle, régionales, gestion des ressources humaines au menu de la rencontre tenue lundi.

« Je vous remercie et je vous félicite pour la promptitude avec laquelle vous avez réagi face au Covid-19 alors que vous ne disposiez d'aucun moyen financier pour le faire. L'efficacité et la qualité des résultats obtenus jusqu'ici en sont la preuve éloquente ». C'est par ces propos que le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, a ouvert la séance de travail tenue ce 22 septembre à Douala. La rencontre, qui regroupait la quasi-totalité des maires du Littoral, s'est tenue en présence du gouverneur de la région, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, et du Dg du Feicom, Philippe Camille Akoa.

Abordant le point sur les rapports professionnels entre maires et préfets, le Minddevel a fait savoir aux élus que le préfet est leur meilleur ami. « Les préfets représentent le président de la République, le Premier ministre, chacun des ministres et l'ensemble du gouvernement. Le président de la République assure la tutelle sur les collectivités territoriales décentralisées. Il confie le suivi au ministre chargé des collectivités territoriales décentralisées », a rappelé M. Elanga Obam.

Concernant les régionales, les maires et leurs conseillers municipaux ont été invités à y prendre part massivement. « Si nous voulons que le second départ de la décentralisation que constituent les régions soit pertinent et efficace, on a besoin d'avoir des gens qui sont élus de manière confortable en terme de participation du corps électoral », a indiqué le ministre.

Les échanges ont également porté sur le volet financier. Notamment le bilan de la gestion de la dotation spéciale de la décentralisation. Les difficultés liées à l'unicité des caisses au Trésor public et la problématique des salaires des exécutifs communaux ont fait l'objet d'échanges enrichissants. La gestion des inondations dans la région a été introduite dans les discussions. Différents élus locaux dont les communes ont été impactées par ces intempéries ont fait le point de la situation au Minddevel. Le maire d'Edéa I, Bernard Mossinga, a présenté le cas particulier de sa commune dont les zones rurales ont été inondées ainsi que des champs. Plusieurs autres sujets ont été abordés au cours des travaux : la gestion des ressources humaines, le paquet minimum communal, la coopération décentralisée, etc.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.