Togo: Le souvenir des heures sombres

23 Septembre 2020

Il y a 34 ans, un groupe de mercenaires venus du Ghana voisin tentait de renverser le président Gnassingbé Eyadema.

Plusieurs heures de terreur dans la capitale avant que les attaquants soient neutralisés par les militaires.

Un dépôt de gerbe a eu lieu mercredi Place des Martyrs en présence du ministre de la Sécurité, Damehame Yark, et du chef d'état major des FAT (Forces armées togolaises), le général de division Félix Abalo Kadanga.

D'autres cérémonies se sont déroulées en région pour marquer le 34e anniversaire de l'agression du 23 septembre.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.