Algérie: Vers la mise en place d'une stratégie pour donner un nouveau souffle au tourisme saharien

Oran — Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a annoncé mardi à Oran que son département prépare activement une stratégie qui donnera "un nouveau souffle" au tourisme saharien.

Le ministre a déclaré, à la presse en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya d'Oran, que la léthargie que vit le secteur actuellement en raison de la pandémie du coronavirus n'empêche pas de préparer la saison prochaine, soulignant que son département œuvre à l'élaboration d'une stratégie grâce à laquelle le tourisme saharien connaîtra un essor et un nouveau souffle.

Souhaitant voir la situation sanitaire se stabiliser dans les prochaines semaines, M. Hamidou a rappelé que la saison touristique saharienne approche (entre octobre et mars). "Je souhaite que l'amélioration de la situation dans les prochaines semaines donnera un nouveau souffle au tourisme saharien", a-t-il déclaré.

Il a insisté à ce propos sur la nécessité d'éradiquer les contraintes et de trouver des solutions adaptées pour assurer la relance du secteur du tourisme.

Aussi, le premier responsable du secteur a insisté sur la nécessité d'en finir avec les problèmes de gestion et de bureaucratie pour apporter une nouvelle dynamique au secteur, indiquant que les autorités parient sur le rajeunissement des cadres pour assurer un bon pilotage du secteur.

Il a fait savoir que le ministère du Tourisme a signé cinq (5) conventions avec d'autres ministères, à savoir le ministère de la Poste et des Télécommunications, pour généraliser le paiement électronique à travers les établissements hôteliers, le ministère de la Solidarité pour accompagner les porteurs de projets à travers le dispositif de soutien des petites et moyennes entreprises (PME), le ministère des Startups pour soutenir les projets naissants, et le ministère des Transports pour faciliter l'utilisation du transport aérien (cargo) et le transport ferroviaire.

Il a salué les artisans algériens, qui ont contribué à renforcer le stock stratégique national en moyens de protection, à l'instar des masques, soulignant qu'ils ont mis quelque 1 million de masques à la disposition des candidats aux examens du brevet d'enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat.

Le ministre a inspecté durant sa visite la Maison de l'artisanat à haï "Es-sabah", où il s'est entretenu avec les artisans et écouté leurs préoccupations. Il s'est également rendu dans un atelier de confection de masques et blouses de protection, qui a confectionné plus d'un million de masques et 10.000 gants depuis le début de la pandémie.

M. Hamidou s'est rendu dans un établissement hôtelier pilote en matière d'application et de respect du protocole sanitaire instauré à titre préventif contre le coronavirus et a visité un centre de thalassothérapie au niveau du complexe "Les Andalouses".

Le ministre a aussi présidé une cérémonie de signature de conventions entre la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), représentée par la direction de la santé et de l'action sociale et activités sportives et le complexe "Les Andalouses" pour faire bénéficier ses fonctionnaires des services du centre de thalassothérapie.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.